Connectez-vous
AFISO





L'AFISO recrute ...


Partager ce site

Candidates aux élections 2019 du Conseil d'Administration de l'AFISO


Candidates aux élections 2019 du Conseil d'Administration de l'AFISO

Catherine BORCY – Liège

Catherine Borcy est infirmière graduée hospitalière depuis 1988, infirmière en soins péri- opératoires en promotion sociale (diplôme reconnu en décembre 2017) et a un master en santé publique de l’ULG depuis 1996.

Elle a travaillé comme infirmière aux soins intensifs durant 10 ans puis a été infirmière au bloc opératoire en chirurgie cardio-vasculaire pendant 15 ans. Elle a assumé le rôle d’infirmière en chef faisant fonction en salle de réveil et au bloc opératoire de la Citadelle, site Sainte Rosalie, de 2013 à 2015 puis y a assuré la fonction d’infirmière en chef du bloc opératoire, chirurgie ambulatoire et du bloc des polycliniques de 2015 à 2018. Depuis juin 2018, elle est infirmière en chef au bloc général de la Citadelle (16 salles) et du bloc des polycliniques (2 salles). Elle y gère actuellement une équipe de 103 personnes dont 71 infirmières.

Son objectif est de faire partie du conseil d’administration de l’AFISO et de partager ses expériences et idées sur la profession. Elle est consciente que s’intégrer dans une association professionnelle lui apportera des connaissances et une expertise en plus mais lui permettra en contrepartie de développer des idées et des expériences au bénéfice des membres de l’association.

Audrey DUBOIS - Liège

Audrey Dubois est infirmière graduée hospitalière depuis 1995, infirmière spécialisée en salle d'opération depuis 2001, licenciée en Sciences de la Santé publique orientation gestion des institutions de soins également depuis 2001. Elle est actuellement infirmière-chef de service du bloc opératoire de la Klinik St Josef à Saint Vith mais a été précédemment infirmière-chef du bloc neuro-ORL-ophtalmo au CHU Liège.

En parallèle de ses activités d’infirmière chef de service, elle est également instrumentiste privée et professeur. Elle fait partie de la commission d’agrément section « soins péri-opératoires » et est experte dans le groupe CNEH quartier opératoire/Temps standards. Elle participe également au collaboratif d’apprentissage de la FIH : Gestion qualité et sécurité au quartier opératoire.

Elle a participé à de nombreuses recherches et études cliniques (brochures informatives, plans de soins, études cliniques, documents de liaison, poster). Elle a l’habitude de présenter des exposés scientifiques (Namur, Liège, Rhodes, Rome, ...).
Elle fait partie du CA de l’AFISO depuis 12 ans et gère depuis 11 ans la trésorerie. Plus spécifiquement, elle fait partie du comité de rédaction de la revue et du site web.

Ses buts dans l’association sont la défense de la profession, l’amélioration des pratiques et la promotion de l’excellence professionnelle mais aussi la reconnaissance de l’identité professionnelle de l’infirmière péri opératoire et de la plus-value qu’elle apporte.

Marie LIÉGEOIS – Liège

Marie Liégeois est bachelière en soins infirmiers de la Haute Ecole de la Province de Liège (André Vésale), spécialisée en soins péri-opératoires de la Haute Ecole de la Province de Liège. Elle travaille au bloc opératoire depuis 2010 en neurochirurgie et orthopédie, et fait partie du conseil d’administration de l’AFISO depuis 2013.

Elle a participé à de nombreux colloques, congrès et formations en Belgique et à l’étranger.
Au niveau scientifique, elle met un point d’honneur à progresser dans ses connaissances en profitant de celles des médecins et collègues qui l’entourent, en participant à des congrès comme ceux de l’UNAIBODE ou de l’EORNA, en travaillant dans les syllabus des professeurs s’adressant aux étudiants en médecine, mais aussi grâce aux publications scientifiques comme celles publiées dans la revue de l’AFISO…
Au niveau relationnel, elle estime que le travail en équipe nécessite de trouver sa place, d’avoir ses propres opinions, et parfois, d’être l’avocat de ses convictions tout en se remettant perpétuellement en question. Travailler auprès de personnes compétentes permet de profiter de leurs expériences pour progresser plus vite. C’est une interaction qu’elle recherche, basée sur le dialogue, l’écoute et l’observation.

L’AFISO représente le présent pour ses projets, actions et buts déterminés … pour que notre futur soit valorisé et encore amélioré. L’AFISO est pour elle une chance de prendre maintenant les choses en main pour être meilleure, et personnellement elle ne veut pas la rater.
C’est pour ces quelques raisons, et il y en a bien d’autres encore, qu’elle souhaite continuer à s’impliquer dans l’association. Elle a également envie de côtoyer des personnes qui partagent ce sentiment d’importance de notre profession pour ensemble parcourir le chemin nous conduisant à un monde « meilleur » au bloc opératoire.

Virginie OST – Brabant wallon

Virginie Ost est infirmière graduée hospitalière depuis 1999 (Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine – ULB) et est porteuse du titre d’infirmière spécialisée en soins péri-opératoire (Henallux) depuis 2015.
Entre 2000 et 2009, elle a successivement travaillé à Bruxelles comme infirmière instrumentiste (Clinique Saint-Jean), en consultation d’orthopédie (HUDERF), en service de chirurgie digestive (CHU Saint-Pierre) et au quartier opératoire et au RCM (CHIREC site Basilique). De 2009 à 2018, elle a été responsable de la gestion de la consultation, du planning opératoire et de l’instrumentation à New Chirplast sprl à Bruxelles. Depuis 2016, elle est infirmière instrumentiste indépendante.

Chaque poste occupé lui a permis de grandir et d’avoir une vision élargie des soins de santé. Le service d’encodage du RCM lui a fait prendre conscience des « enjeux » financiers d’un hôpital, aspect qui, pour sa part, n’est pas assez abordé lors des études mais qui pourtant est essentiel pour comprendre la situation de notre milieu professionnel.

Elle a parfois eu peur pour l’avenir car confrontée à des situations qui l’attristaient (lacunes dans le professionnalisme de certains professionnels). Quelques que soient les causes, elle estime que rien ne devrait nous faire oublier notre formation et l’importance de la rigueur de notre profession. Elle souhaite s’impliquer dans l’évolution de celle-ci pour plus particulièrement soutenir la prise de conscience de l’importance de notre fonction ainsi que de notre formation continue.

Myriam PIETROONS - Namur

Myriam Pietroons est infirmière graduée hospitalière de l’ISEI (Woluwé) depuis 1984. Elle a obtenu le Certificat de compétence en instrumentation, préparation matériel et assistance technique chirurgicale aux Cliniques universitaires Saint Luc en 1988 (titre d’infirmière en soins péri-opératoire reconnu en décembre 2017 via les mesures transitoires). Elle a obtenu le Diplôme de cadre paramédical hospitalier à l'A.C.N. en 1992. En 1994, elle a présenté son travail de fin d'études de cadre au Collegium Belgicum à Leuven (L'infirmière de salle d'opération, qui est-elle ? Que fait-elle ? Définition des rôles et des fonctions de l'infirmière de salle d'opération).

Elle a exercé les fonctions d'infirmière en chef au bloc opératoire de chirurgie cardio-vasculaire, thoracique et neurochirurgie aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, à Saint-Joseph à Mons et est depuis 2003 infirmière-chef du bloc opératoire à la Clinique Saint-Luc de Bouge et Coordinatrice Bloc opératoire / Hôpital de jour Chirurgical / Stérilisation depuis 2016.

En 1995, elle a obtenu une bourse de la Fondation Saint Luc pour étudier pendant 2 mois la gestion de bloc opératoire et la formation des nouvelles infirmières au Canada.
Depuis 2005, elle est membre du Conseil d'Administration de l’AFISO et présidente depuis 2008.
Dès 2009, elle a mené une délégation de représentants et de membres de l’AFISO à chaque congrès de l’EORNA où elle y a soutenu les orateurs de l’AFISO. Elle a également représenté notre association chaque année depuis 2009 aux congrès américains de l’AORN où elle y a été oratrice au congrès de La Nouvelle Orléans en 2018. Elle a été vice-présidente de l’UGIB (Union Générale des Infirmières de Belgique) de 2011 à 2017.

Elle souhaite poursuivre son mandat au sein d’un CA motivé et dynamique, dans le but de défendre la profession au sein des instances politiques qu’elle connait bien. Elle est convaincue que notre métier est à la base de la qualité des soins donnés au patient et que la sécurité du patient dépend étroitement du professionnalisme de l’infirmière péri-opératoire. Elle continue son combat pour que les autorités politiques et scientifiques reconnaissent les compétences, les responsabilités et l’expertise de l’infirmière péri-opératoire.

Bénédicte WILMET – Région Bruxelles-Capitale

Bénédicte Wilmet est infirmière graduée hospitalière de l’ISEI (Woluwé) depuis 1996. Elle a obtenu le Certificat de compétence en instrumentation, préparation matérielle et assistance technique chirurgicale aux Cliniques universitaires Saint Luc en 1998. Elle dispose du CAPAES (2010), est instructrice ERC BLS-AED (2013) et instructrice en simulation (EuSim) depuis 2014.
De 1996 à 2002, elle a travaillé comme infirmière de bloc opératoire aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwé, puis à la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies entre 2003 et 2007, dans les différentes spécialités chirurgicales. De 2007 à 2009, elle est revenue aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwé comme infirmière coordinatrice pour la chirurgie cardiaque.

Depuis 2009, elle est infirmière professeur à la Haute Ecole Leonard de Vinci – Parnasse-ISEI où elle est chargée de cours, encadre les étudiants en simulation et au BLS – AED, coordonne la formation d’infirmier spécialisé en anesthésie et supervise les stages en anesthésie.

Elle porte un intérêt croissant à l’évolution des soins de santé, à l’importance du rôle des associations professionnelles et à la formation des futurs infirmiers péri-opératoires. Pour elle, tant sur le terrain hospitalier que pédagogique, l’interdisciplinarité et la collaboration sont indissociables et le bloc opératoire et ses annexes n’y font pas exception. Elle estime qu’aujourd’hui, l’hyperspécialisation des disciplines chirurgicales et anesthésiques est inéluctable, ce qui nous oblige à l’avenir à spécialiser nos infirmiers tout en maintenant un socle commun. Les futurs infirmiers péri-opératoires pourront ainsi présenter des formations différentes dont l’objectif commun est de réaliser des soins de qualité au patient.
En intégrant le conseil d’administration, elle souhaite mettre son expertise au service de l’AFISO et de l’ensemble des disciplines reprises sous un titre commun.

Accredited by

Gold Sponsor



Silver Sponsor




Major Sponsor






Sponsors