Connectez-vous
AFISO

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier-chef de service adjoint (H/F) pour le service de stérilisation centrale

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier (H/F) pour le service de stérilisation centrale

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

Le Centre Hospitalier de Wallonie Picarde de Tournai recherche des Infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires ou infirmières pour les blocs opératoires

Le CHU Ambroise Parée recrute des (H/F) : infirmiers au bloc opératoire (16 salles) et en salle de réveil

La Clinique Saint-Jean recherche un infirmier (m/f) pour la salle de réveil et le plateau préopératoire

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

La Clinique Saint-Jean à Bruxelles recherche un infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de chirurgie cardiaque

La Clinique CHC MontLegia de Liège recherche un (m/f) adjoint à la direction du département des soins infirmiers en charge des services péri-opératoires

Le CHIREC - Site DELTA - recrute un (m/f) infirmier cadre de proximité pour le service de stérilisation

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










L’association européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération (EORNA) réclame une harmonisation de la formation et une plus grande reconnaissance au niveau européen

15 février : Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération



Bruxelles et Dublin, le 14 février 2011 – À l’occasion de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération, qui sera célébrée le 15 février 2011, l’EORNA (association européenne des infirmières de salle d’opération) appelle à l’obligation, au niveau de l’UE, de la mise en place d’un programme de formation minimum en matière de soins périopératoires et d’un stage au sein des blocs opératoires pour les étudiant(e)s en soins infirmiers durant la formation initiale. Cela devrait leur permettre de découvrir une autre facette du métier et d’y encourager ainsi le recrutement. Actuellement, l’EORNA développe un système d’accréditation permettant de valoriser les formations continues dans ce domaine. Cette spécialisation infirmière fait face à une pénurie, exacerbée par le manque d’harmonisation des programmes de formation et des diplômes au sein de l’Europe. Cela crée également un obstacle à la mobilité au sein de l’UE, contribue au maintien de salaires peu élevés et entrave la reconnaissance de cette spécialisation infirmière.

L’EORNA, qui représente 50.000 membres, milite donc en faveur d’une plus grande harmonie au sein de l’UE et souligne que même la formation continue basée sur un système de crédits (telle qu’elle le propose à ses membres via son Conseil d’accréditation de la formation : « programme ACE ») présuppose un socle commun de formation initiale. Afin de remédier à la pénurie croissante d’infirmiers(ères) de salles d’opération en Europe, l’EORNA insiste également sur la nécessité d’intégrer dans la formation de base des étudiants en soins infirmiers, des cours en soins périopératoires et un stage en salle d’opération

Journée européenne le 15 février

Le thème de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération, « La communication efficace au sein de l’équipe améliore les soins au patient », vise à attirer l’attention sur le rôle déterminant que jouent ces infirmiers(ères) dans la réussite d’une intervention chirurgicale. Conformément à la campagne « Une chirurgie sûre pour sauver des vies » de l’OMS, ils veillent à ce que les différents aspects d’une intervention soient vérifiés et verbalisés le plus précisément possible par chaque membre de l’équipe.
« Avec cette initiative, nous souhaitons obtenir une plus grande reconnaissance de notre profession. Nous désirons également attirer l’attention de l’UE sur les obstacles à la libre circulation résultant d’une formation en soins périopératoires trop disparate entre les pays membres», explique Caroline Higgins, présidente de l’EORNA.
En Belgique, deux associations sont membres de l’EORNA, l’AFISO (Association Francophone des Infirmières de Salle d’Opération – www.afiso.be et le VVOV (Vereniging van Vlaamse Operatieverpleegkundigen - www.operatieverpleegkundige.be)

Organisation à but non lucratif, l’Association européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération (www.eorna.eu a été fondée en 1980 et regroupe aujourd’hui 25 associations affiliées, représentant 50.000 professionnels de santé. L’EORNA a pour but d’améliorer et de développer les soins périopératoires aux patients en Europe. Deux des activités les plus importantes de l’EORNA en matière de formation sont l’EORNA ACE, le Conseil d’accréditation de la formation et le Congrès européen des infirmiers(ères) de salle d’opération tous les 3 ans (www.eornacongress.eu.

Ansell Healthcare (www.ansell.eu soutient l’EORNA via son programme de formation AnsellCares® et est le sponsor de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération.

Note à l’intention des journalistes :

Pour obtenir plus d’informations et télécharger l’affiche de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération, allez sur http://www.eorna.eu/.

Pour tout renseignement sur l’EORNA ou sur les questions relatives aux infirmiers(ères) de salle d’opération en Europe, veuillez contacter :

Caroline Higgins, présidente de l’EORNA - Irlande
Tél.: +353 12213621
Mob.: +353 86 8336437
E-mail: caroline.higgins@eorna.eu

Christine Willems, présidente du Comité Education & Formation - Belgique
Mob.:+32 478 62 91 09
Email: christinewillems.afiso@gmail.com

Olivier Trop
Foxtrop Consulting
Corporate Communication, PR & Reputation Management
foxtrop@telenet.be
+32 (0)486 510 419

Lu 1936 fois