Connectez-vous
AFISO
Congrès AFISO 2020 : Toutes les informations


La Clinique Saint-Jean recherche un infirmier (m/f) pour la salle de réveil et le plateau préopératoire

Le CHIREC - Site DELTA - recrute un (m/f) infirmier cadre de proximité pour le service de stérilisation

La Klinik St-Josef de Saint-Vith recrute des infirmiers (m/f) diplômés pour ses salles d'opération, des infirmiers (m/f) diplômés et des sages-femmes (m/f) diplômées

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (m/f) infirmier en chef pour le service de stérilisation

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)

Consultez le Répertoire AFISO 2017


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)

Ce programme est officiel et sera complété dans les jours à venir après confirmation de certains orateurs. Il pourrait encore évoluer suite aux demandes de certains partenaires commerciaux de présenter des workshops.



12h30 - 14h00

Walking-dinner

14h00 - 15h30


Session Gestion des ressources au bloc opératoire - Modératrice : Christine Willems

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
Lean management, Kaizen, PDCA… Traduction ?
Mme Audrey Dedonder - Maître assistante et chargée de missions - Haute Ecole Léonard de Vinci (site Parnasse-ISEI) - 1200 Woluwé Saint-Lambert

Panique sur notre « banquise » ! Bien que nous en connaissions les moindres recoins et que nous nous sommes habitués à y vivre, nous ne pouvons plus rester ici. Nous devons… changer. Changer ?! Mais pourquoi ? Pour aller où ? Et, surtout, comment faire pour y arriver ?
Basée sur l’aventure (pas si incroyable que ça) de pingouins obligés de quitter leur zone de confort, cette présentation est destinée à vous familiariser avec la notion d’amélioration continue. Nous aborderons le changement, les outils Lean qui peuvent vous aider à revoir vos pratiques quotidiennes en vue d’éliminer, par exemple, les gaspillages auxquels vous êtes confrontés. Nous parlerons Kaizen, véritable philosophie d’amélioration continue, mais aussi de l’importance de considérer l’humain dans la gestion du changement. Parce que, demain, c’est de notre « banquise » qu’il s’agira.

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
La méthodologie du Lean et le secteur médical au bloc opératoire d’Ixelles
Dr Abdelilah Mehdi - Chef de service de chirurgie générale et digestive - Hôpitaux Iris-Sud Ixelles

La pensée du Lean est une méthodologie développée par TOYOTA depuis 70 ans pour gérer une entreprise. Elle se base sur les valeurs fondamentales comme l'amélioration continue (changement pour le mieux, voir et comprendre) et le respect (meilleure organisation, respect des collègues ; clients, fournisseurs…, travail en équipe)
Pour faire respecter les principes du Lean, il faut standardiser les processus (étape 1) et fluidifier les processus (étape 2).
Pour cela, il faut une gouvernance au sein du QOP. Le responsable informe l’équipe des problèmes apparus durant la semaine, il assigne les responsabilités et aide si besoin.
L’ordre du jour est standardisé : revue du planning opératoire (10 min), revue des patients qui ne sont pas rentrés, revue de la sécurité des patients (accidents), problème du démarrage en salle du matin, taux d’occupation de la semaine, problème du nursing, chirurgien, anesthésiste…, problème de stérilisation.
Il faut insister sur le changement de culture afin de garantir la qualité des soins au patient et le bien-être du personnel. Il faut briser les silos : communiquer et communiquer entre les services.
Exemple au bloc opératoire d'Ixelles sur 18 mois.

Session Chirurgie plastique - Modératrice : Stéphanie Straet

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
La chirurgie plastique post-bariatrique, de l'analyse clinique à la proposition thérapeutique
Dr Jean-Sébastien Blairvacq - Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice - Clinique Saint-Luc Bouge, Namur

La chirurgie plastique prend en charge des pathologies variées nécessitant à la fois des compétences en chirurgie dite reconstructrice mais aussi en chirurgie dite esthétique. La chirurgie plastique post-bariatrique est à la fois une chirurgie considérée par les patients comme leur permettant de reconstruire leur image corporelle et d'en améliorer l'aspect esthétique, c'est également une chirurgie qui permet aux patients de retrouver un état de santé plus optimal en prenant en compte l'aspect psychologique et physique des séquelles d'amaigrissement.
Cette prise en charge nous permet de travailler de la "tête aux pieds". La ligne de conduite abordée dans cet exposé est de vous sensibiliser aux constations cliniques et de voir quelles sont les interventions pouvant être proposées tout en vous sensibilisant aux dernières innovations techniques en la matière.

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
La toxine Botulique à toutes les sauces chirurgicales
Dr Nicolas Cuylits, MD - PHU, Service de chirurgie Plastique, Clinique Universitaire Erasme, ULB, Bruxelles - Consultant, centre de chirurgie de la main, Clinique du Parc Léopold, Chirec, Bruxelles

La toxine botulique, substance mondialement connue pour son succès sous l’appelation BOTOX, doit une partie de son histoire à une découverte belge. En effet, le germe responsable de sa production, Clostridium botulinum, a été découvert en Belgique en 1897.
Cette présentation se veut une synthèse expliquant comment l’homme a réussi à exploiter les avantages thérapeutiques et commerciaux de cette toxine redoutable, puisqu’à l’origine responsable d’intoxications alimentaires mortelles. Les mécanismes d’action physiologiques seront abordés afin de mieux comprendre le développement des applications esthétiques sur les rides d’expressions, mais aussi de réelle applications thérapeutiques touchant l’entièreté des disciplines chirurgicales. Les bases pharmacologiques et les principes de conservation et d’injection de la toxine botulique seront également illustrés par un bref aperçu de l’utilisation pratique de cette toxine dans le traitements des rides d’expressions.


15h30 - 16h00

Pause-santé

16h00 - 17h30 - Modératrice : Christine Willems

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
Session Plan MASH

Le plan extrahospitalier dit catastrophe et le plan MASH
Dr Michel Vergnion : anesthésiste urgentiste, chef adjoint des urgences du CHR de la Citadelle, directeur de l'Ecole Provinciale d'Aide Médicale Urgente
Dr Stéphane Degesves: anesthésiste urgentiste, chef de services des urgences du CHR de la Citadelle, Directeur Médical des Secours en province de Liège

Le drame qui a touché la ville de Liège (lors d'un phénomène AMOK) et les récents attentats effroyables de Paris nous incitent à faire l'état des lieux de nos moyens et à se préparer au pire. La spécificité de la prise en charge de tels patients dépasse nos prévisions les plus pessimistes et nous oblige à adapter nos plans d'intervention tant au niveau de l'Aide Médicale Urgente (AMU) que lors l'activation de plan de Mise en Alerte des Service Hospitaliers (MASH).
En effet, les patients blessés par des armes de guerres à projectiles à haute vélocité ou victimes d'explosion et présentant des Blast(s) doivent bénéficier d'une prise en charge spécifique et extrêmement rapide. De plus, les deux expériences précitées nous indiquent que nous devons nous préparer à extraire les patients parfois sous le feu de l'ennemi et les conduire dans une zone transitoire protégée comme cela est le cas en médecine de guerre lors des conflits récents. Nous avons donc tout à apprendre de leur expérience. En intrahospitalier, la Belgique compte encore peu de Trauma Centers pouvant prendre en charge de façon spécifique, ces patients devant bénéficier d'interventions de "damage control surgery". Les plans Mash devront quant à eux être adapté afin de tenir compte en plus de ce qui a été précisé ci-avant du danger évolutif très particulier et de la sécurité des intervenants.

Programme complet du samedi 19 mars 2016 (suite)
Les blocs opératoires au cœur des attentats de Paris du 13 novembre 2016
Mme Nathalie Nion - Cadre Paramédical de Pôle, Pôle Pneumologie Réanimation Anesthésie Gériatrie Urgences EFRED Sommeil - Hôpitaux Universitaires Pitié Salpêtrière - Charles Foix - APHP Paris - France
Mme Corinne Rey - Cadre du bloc des urgences - Hôpitaux Universitaires Pitié Salpêtrière - Charles Foix - APHP Paris - France


Dès 1988, l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris s’est doté d’un plan de secours de prise en charge de nombreuses victimes appelé « Plan Blanc ». La loi de santé publique de 2004 a officialisé et élargi le concept en identifiant des hôpitaux référents au regard des nouveaux risques contemporains (Nucléaire Radiologique Biologique Chimique). Le groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix est depuis cette date centre de référence pour la prise en charge de victimes sur l’ensemble de ces risques.
En janvier 2015, devant la montée de la menace terroriste, il est apparu indispensable aux acteurs impliqués (service d’urgence ; service de soins post interventionnels-accueil des polytraumatisés et blocs opératoires) de décliner ces plans au plus près de la réalité des unités de soins en prévision d’un afflux massif de victimes atteintes de traumatismes pénétrants. La structuration de ces organisations spécifiques a pris corps dans un plan interne dit « AMAVI » (Accueil MAssif de VIctimes).
Les événements du 13 novembre 2015 ont témoigné de l’efficacité de ce dispositif et 53 victimes dont 28 urgences absolues ont ainsi bénéficié d’une prise en charge de qualité équivalente et conforme aux bonnes pratiques de soins et de chirurgie. Cette expérience, a mis en exergue les points forts mais aussi les points de faiblesse du dispositif (identito vigilance, prise en charge des familles…) et permis la mise en œuvre d’actions d’amélioration.

Clôture du congrès - Myriam Pietroons

Lu 975 fois