Connectez-vous
AFISO






Partager ce site

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)

* Ce programme est officiel et sera complété dans les jours à venir après confirmation de certains orateurs. Il pourrait encore évoluer suite aux demandes de certains partenaires commerciaux de présenter des workshops.
* Les sessions durent une heure et demie, sont reconnues par l'EORNA comme sessions de formation permanente et valent chacune 1,5 CH (crédit d'heure). Un certificat reprenant les différents sujets vous sera remis en fin de journée.


07h30 : Accueil, inscriptions, café, croissants


08h30 : Discours d'ouverture

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Mot de bienvenue
Myriam Pietroons
Présidente AFISO
Infirmière en chef du bloc opératoire et coordinatrice bloc opératoire, hôpital de jour et stérilisation
Clinique St-Luc, 5004 Bouge

08h45 - 10h15 : Session plénière - 1


Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Un parcours professionnel de 40 ans au bloc opératoire et 30 ans de présidence de l'association suisse des infirmières de bloc opératoire
Christine Robin - présidente de l'association suisse des infirmières de bloc opératoire

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Le bien-être au bloc opératoire, c’est quoi ?
Audrey Dedonder - Maître Assistante au Parnasse-ISEI / Chargée de missions / Consultante

Pause-santé et visite des stands


10h45 - 12h15 : Session parallèle 2 : L'anesthésie pour tous les âges

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
L'anesthésie de l'enfant: du nouveau-né à l'adolescent
Pr. Francis Veyckemans, Praticien hospitalier - Clinique d'Anesthésie pédiatrique, Hôpital Jeanne de Flandre, CHRU de Lille, 59037 Lille, France

La prise en charge anesthésique d'un enfant doit tenir compte de ses particularités anatomiques, physiologiques et pharmacologiques, mais aussi des aspects psychologiques propres à chaque catégorie d'âge, et éventuellement de la prise d'un retard ou d'un handicap.De plus, il faut gérer l'angoisse ou, plus rarement, l'attitude inappropriée ou l'absence des parents. Même si l'anesthésiste tient, par essence, un rôle central en salle d'opération, il s'agit d'un travail d'équipe où la préparation (expliquer, jeûne adapté etc) et le suivi post-opératoire (analgésie, réalimentation, soutien psychologique, revalidation) sont essentiels. Il faut en effet garder à l'esprit que nous prenons en charge des êtres humains en début de vie, et que la qualité de notre prise en charge peut avoir des effets à long terme en termes de séquelles physiques (accidents hypoxiques etc) et ou psychologiques (phobies, stress post-traumatique). Le but de l'exposé est d'illustrer ces différentes facettes de la prise en charge anesthésique en pédiatrie à la lumière des progrès récents.

L’anesthésie de la personne âgée
Dr. Céline Boudard - ULB Erasme - Cliniques Universitaires de Bruxelles - 1070 Bruxelles

10h45 - 12h15 : Session parallèle 3 : Chirurgie de la face

La chirurgie du sourire
Dr. Aurélie Daelemans

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Les fentes palatines
Pr. Albert Demey

10h45 - 12h15 : Session parallèle 4 : Risques et accréditation

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Cadre de bloc : gestionnaire de risques
David Pasteau - Porteur de KEY SKILL MANAGEMENT - Tours, France

Pour utiliser un vocabulaire extérieur au domaine de la santé, le responsable d’unité dans des entreprises où les exigences de sécurité et de fiabilité sont proches de 100% (industrie ou services) doit piloter en permanence les standards sur son processus et dans son équipe. Comment s’y prend-il ? Que signifie cette approche au bloc opératoire ?
Depuis 10 ans, nous avons expérimenté cette approche en l’adaptant au bloc opératoire avec des partenaires belges, finlandais, français. Elle consiste, pour le cadre de bloc, à gérer trois sortes de pratiques : les pratiques à risques, les pratiques Mentors et les pratiques sensibles. Nous vous proposons de vous présenter les résultats des expérimentations menées dans 8 établissements dont 4 Centres Hospitaliers universitaires depuis 6 années. Elles mettent l’accent sur un éventail d’outils et de savoir-faire que le cadre de bloc doit partager avec ses équipes pour maîtriser les risques au sein de son bloc.
C’est cet éventail d’outils et de pratiques que nous vous présenterons

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
L’accréditation un moyen pour améliorer sans cesse la qualité des soins ?
Brigit Devolder - Coordinatrice Accréditation - Hôpital Erasme - Cliniques Universitaires de Bruxelles - 1070 Bruxelles

Au cours des dernières années, la qualité des soins et la sécurité des patients dans les hôpitaux ont suscité une attention croissante dans le monde entier. L'accréditation est un audit externe, basé sur des normes bien déterminées, concernant l'amélioration continue de la sécurité et la qualité des services fournis dans un hôpital. Par conséquent l'accréditation est un chemin d’amélioration continue sur lequel l’hôpital peut choisir de s’engager avec une approche centrée sur le patient, et par entrainement, un flux d'améliorations considérables dans l'établissement.
Cette présentation vise à offrir une introduction sur ce vaste sujet en nous concentrant sur le patient chirurgical et montre que la démarche d’accréditation, en stimulant la communication multidisciplinaire, est un formidable élément déclencheur de changement.

Programme du samedi 23 mars 2019 (1ère partie)
Quelle accréditation pour quel hôpital ?
Prof. Johan Kips - Directeur général de l’Hôpital Erasme - Cliniques Universitaires de Bruxelles - 1070 Bruxelles

12h15 - 12h45 : Assemblée générale (uniquement pour les membres 2019)


12h15 - 13h45 : Walking Dinner et visite des stands



Accredited by