Connectez-vous
AFISO

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier-chef de service adjoint (H/F) pour le service de stérilisation centrale

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier (H/F) pour le service de stérilisation centrale

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

Le Centre Hospitalier de Wallonie Picarde de Tournai recherche des Infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires ou infirmières pour les blocs opératoires

Le CHU Ambroise Parée recrute des (H/F) : infirmiers au bloc opératoire (16 salles) et en salle de réveil

La Clinique Saint-Jean recherche un infirmier (m/f) pour la salle de réveil et le plateau préopératoire

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

La Clinique Saint-Jean à Bruxelles recherche un infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de chirurgie cardiaque

La Clinique CHC MontLegia de Liège recherche un (m/f) adjoint à la direction du département des soins infirmiers en charge des services péri-opératoires

Le CHIREC - Site DELTA - recrute un (m/f) infirmier cadre de proximité pour le service de stérilisation

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)

* Ce programme est officiel et sera complété dans les jours à venir après confirmation de certains orateurs. Il pourrait encore évoluer suite aux demandes de certains partenaires commerciaux de présenter des workshops.
* Les sessions durent une heure et demie, sont reconnues par l'EORNA comme sessions de formation permanente et valent chacune 1,5 CH (crédit d'heure). Un certificat reprenant les différents sujets vous sera remis en fin de journée.




12h15 - 13h45 : Walking Dinner et visite des stands


13h45 - 15h15 : Session parallèle 5 : Orthopédie

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
Apport des nouvelles technologies dans la chirurgie prothétique des épaules
Dr Etienne Lejeune - Chirurgien orthopédiste - Clinique Saint-Luc - 5004 Bouge
La chirurgie de l’épaule et particulièrement la mise en place des prothèses reste une chirurgie moins «reproductible »que la PTH ou la PTG. Les planifications pré-opératoires et les nouvelles technologies informatiques permettront sans doute de mieux «codifier »les différentes étapes chirurgicales, de prévoir avec exactitude le type et la taille des implants et de diminuer le nombre de boites d’ancillaires. Il est fort à croire que cela permettra également de diminuer tous les «stress »accompagnant ce type de chirurgie.

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
Comment peut-on soulager l’arthrose de cheville ?
Dr. Matthias Tricot - Chirurgien orthopédiste - Clinique Saint-Luc - 5004 Bouge

L’arthrose de cheville est restée longtemps mal comprise et donc mal prise en charge.
Depuis plusieurs années, les progrès de la médecine et de la chirurgie ont permis de mieux comprendre la physiopathologie de l’arthrose de cheville. Ces progrès ont permis une prise en charge plus adaptée.
Il existe aujourd’hui différents paliers de traitement en fonction de l’importance de l’usure. Ces traitements vont de la simple prise d’antalgiques jusqu’à mise en place d’une prothèse de cheville ou à la réalisation d’une arthrodèse de cheville, en passant par différentes infiltrations et gestes chirurgicaux plus ciblés.
Ces différents traitements ont fortement progressé depuis les dernières décennies et vont encore évoluer.

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
Prise en charge chirurgicale des fractures du bassin et du cotyle
Dr. Bilal Kapanci - Résident de la Clinique de la Hanche, du Bassin et des Pathologies infectieuses et tumorales - Service d'Orthopédie-Traumatologie - Hôpital Érasme - 1070 Bruxelles

Les fractures du bassin et du cotyle sont des fractures relativement rares rentrant souvent dans le contexte d’un patient jeune et polytraumatisé. Cependant avec le vieillissement de la population et des seniors de plus en plus actifs, on s’attend à une augmentation de ce type de fracture dans les années à venir. La prise en charge de ces fractures est complexe et multidisciplinaire. L’infirmière instrumentiste ainsi que l’infirmière circulante sont des maillons indispensables au bon déroulement de ces chirurgies souvent longues et difficiles. Le but de cet exposé est de présenter brièvement les différents types de fractures du pelvis mais plus particulièrement de décrire leur prise en charge au bloc opératoire (installation et technique chirurgicale).

13h45 - 15h15 : Session parallèle 6 : Bonnes pratiques et recommandations

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
Guidelines, Evidence-based practice, Recommandations de bonnes pratiques…comment s’y retrouver ?
Nataly Filion - Maître Assistant (MA) et Maître de Formation Pratique (MFP) - Haute Ecole Léonard de Vinci - PARNASSE-ISEI - 1200 Bruxelles

L’Evidence-based practice (La pratique clinique informée par des résultats de recherche) est de plus en plus évoquée dans la littérature et devient un modèle courant pour la pratique infirmière. Elle comprend certes de très nombreux avantages mais aussi des défis considérables pour les praticiens. Les recommandations de bonnes pratiques « evidence-based » sont également de plus en plus utilisés et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver et de savoir si les recommandations sont à la hauteur d’une pratique exemplaire. Mon bref exposé a pour but de revisiter certains aspects théoriques autour de cette thématique et de vous outiller afin de pouvoir avoir un regard éclairé sur les différents guidelines présents dans votre champ clinique.

Gestion des pièces opératoires après exérèse
Dr Sc Ligia Craciun - Anatomie Pathologique - Institut Jules Bordet - 1000 Bruxelles

La prise en charge de l’échantillon tumoral entre le prélèvement et l’analyse (phase préanalytique) influence la qualité des résultats. Ses modalités (fixation [le formol demeurant le standard], congélation ou stabilisation par le RNAlater®) sont à adapter en fonction des molécules recherchées (protéines, ARN ou ADN) et des techniques utilisées (immunohistochimie, hybridation in situ, ELISA, PCR, RT-PCR ou analyse à haut débit). Les radiologues, chirurgiens, personnel infirmier et anatomopathologistes jouent un rôle déterminant pour optimiser cette phase. Cette présentation précise l’implication de chacun dans cette phase ; l’enjeu est d’importance, car une phase préanalytique mal réalisée n’est pas rattrapable. Un résultat erroné peut avoir des conséquences majeures sur le diagnostic, traitement et le pronostic de la maladie.

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
Les prélèvements de tissus
Xavier Merni - Infirmier Coordinateur à l'Unité de Thérapie Tissulaire et Cellulaire - Université Catholique de Louvain - 1200 Woluwé

13h45 - 15h15 : Session parallèle 7 : Management

Comment devenir le manager que vous avez toujours rêvé d’avoir
Olivier Nyssen, Formateur, coach, consultant - Happiness Consult à Hamois

J’ai choisi mon métier, j’ai passé des années à étudier les techniques et les gestes à poser pour le pratiquer au mieux. Avec le temps, je suis devenu expert(e) dans l’art infirmier. Mais aujourd’hui, me voilà bombardé(e) chef. Certes, ça fait plaisir.
  • C’est une preuve de confiance mais on fait comment ?
  • C’est quoi un bon manager ?
  • Quels outils doit-il maîtriser ?
  • Quel impact a-t-il sur son équipe ?
  • Que peut-il en attendre ?
  • A quoi sera-t-il confronté et comment y faire face de manière professionnelle ?
Les questions que se posent les managers sont souvent plus nombreuses que les réponses qu’ils ont à y apporter.
Cette session de travail a pour but de vous donner quelques outils essentiels au management d’équipe pour ajouter à votre expertise infirmière la capacité de gérer les personnalités qui sont sous votre responsabilité et qui sont votre meilleur et seul moyen d’atteindre vos objectifs.

15h15 - 15h45 : Pause santé et visite des stands


15h45 - 17h15 : Session plénière 8 : Le soin périopératoire en pleine conscience

Programme du samedi 23 mars 2019 (2ème partie)
La pleine conscience, une ressource pour le soignant au bloc opératoire
Françoise Romeuf - Infirmière Anesthésiste, cadre de Santé, formatrice, praticienne en Mindfulness, formation en Education, pratique de la méditation depuis 10 ans
Jacques Romeuf - Médecin Anesthésiste Réanimateur, médecin du sport, ostéopathe Diplômé d'Etat, praticien en Mindfulness, pratique de la méditation depuis 20 ans
"Alors que sa culture est historiquement orientée sur la pratique des soins, le bloc opératoire est aujourd'hui contraint à intégrer dans sa production de soins de qualité, une maîtrise des coûts et une minimisation des délais. Les soignants ont le sentiment que cette nouvelle logique de production et d'indicateurs de performance vient percuter les valeurs de la profession. Cela engendre chez eux un stress supplémentaire qui les rend plus vulnérables au syndrome d'épuisement professionnel. De nombreuses études ont montré que la pratique de la pleine conscience peut être une ressource efficace face à ce risque."

Clôture du congrès


Lu 1102 fois