Connectez-vous
AFISO

L'Hôpital Erasme engage un infirmier en chef (H/F/X) pour le quartier opératoire département viscéral

L'Institut Jules Bordet recrute un.e infirmier(ière) pour le quartier opératoire ‐ CDI ‐ 38h ou autre tima (h/f)

Le Groupe Jolimont recrute un (m/f) infirmier pour la stérilisation - site Jolimont

La société Hand4Surgery recherche des instrumentistes indépendants (h/f)

Le CHU UCL Namur - Site Sainte-Elisabeth recrute un infirmier (H/F) de bloc opératoire

L’hôpital de la Citadelle recrute des infirmiers bacheliers, brevetés, spécialisés bloc opératoire (h/f)

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA




RECHERCHE








Une enveloppe supplémentaire pour les infirmiers porteurs d'un titre professionnel



Extrait du communiqué de presse de l'acn (17/12/2021)

"C'est pourquoi le ministre Frank Vandenbroucke a insisté pour obtenir une enveloppe supplémentaire pour ces infirmiers spécialisés, précisément pour corriger cette anomalie. Nous allons remédier au problème en introduisant un complément de spécialisation pour les infirmiers ayant une spécialisation agréée (1) en plus des 500 millions d'euros déjà prévus dans l'IFIC. Ce complément prendrait la forme d'un montant forfaitaire qui revalorise les spécialisations agréées. Ce montant forfaitaire sera accordé à partir du 1/01/2022. L'octroi se fera avec effet rétroactif, car la mise en œuvre technique nécessitera plusieurs mois. La proposition que nous mettons sur la table est la suivante : 2 500 euros bruts supplémentaires par an pour les infirmiers spécialisés ayant un titre professionnel particulier et 833 euros bruts supplémentaires par an pour les infirmiers spécialisés ayant une qualification professionnelle particulière."

(1) En ce qui concerne les TPP, il s'agit de l'oncologie, de la gériatrie, de la pédiatrie-néonatologie, de la psychiatrie, des soins intensifs d'urgence et des soins péri-opératoires. En ce qui concerne les QPP, il s'agit des soins de santé mentale et de la psychiatrie, de la gériatrie, de la diabétologie et des soins palliatifs.

Lu 459 fois