Connectez-vous
AFISO
Congrès AFISO 2017 : Toutes les informations



L’HUDERF recherche pour son Quartier Opératoire un infirmier (H/F) spécialisé en pédiatrie et en néonatalogie et/ou en soins péri-opératoires

Un Centre d’ophtalmologie privé du sud-est de Bruxelles recherche un (m/f) infirmier part-time pour activité mixte en salle d’opération et en consultation

Les Cliniques universitaires Saint-Luc recrutent un (h/f) infirmier-chef adjoint pour le Service de Stérilisation centrale

Le CHU Saint-Pierre recherche (h/f) un infirmier chef du Quartier Opératoire Hospitalisation

Le CHC - Clinique Saint-Joseph, Espérance, Notre-Dame Waremme recherche un infirmier (m/f) pour le bloc opératoire

Le CHU Brugmann recrute un infirmier bachelier spécialisé (h/f) pour le quartier opératoire

Le CHR de Liège recrute des (h/f) infirmiers bacheliers et bacheliers spécialisés en gériatrie et SISU

Le CHwapi de Tournai recrute des infirmiers gradués ou bacheliers (H/f), de préférence spécialisés pour le bloc opératoire

L'APP "CHR Sambre et Meuse" engage des infirmiers (m/f) bacheliers, de préférence spécialisés en soins péri-opératoires pour son nouveau plateau opératoire

L'Hôpital Universitaire Erasme recherche des infirmiers (h/f) pour le quartier opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche des infirmiers (m/f) gradués et bacheliers spécialisés pour le bloc opératoire, la stérilisation et l'hôpital de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)

Consultez le Répertoire AFISO 2016




Inscription à la newsletter AFISO. Encodez votre adresse e-mail


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE






Avec le soutien 2017 de

Derniers tweets AFISO Belgium
AFISO Belgium : Accroître le recours à la chirurgie de jour est possible, moyennant des incitants financiers pour les hôpitaux... https://t.co/zOrPJ8fxwv
Mercredi 12 Avril - 10:14
AFISO Belgium : Un Centre d’ophtalmologie privé du sud-est de Bruxelles recherche un (m/f) infirmier... https://t.co/kZ1vDrL2zu https://t.co/gimz2L5qrA
Mardi 11 Avril - 10:14
AFISO Belgium : Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français https://t.co/8fkVXTO4zN
Mardi 11 Avril - 10:14
AFISO Belgium : Paris Healthcare Week du 16 au 18 mai 2017 https://t.co/FvR3s2ce4P
Mardi 11 Avril - 10:14








Brèves
12/04/2017

Accroître le recours à la chirurgie de jour est possible, moyennant des incitants financiers pour les hôpitaux et un bon réseau de prise en charge à domicile

Les progrès médicaux permettent de faire de plus en plus appel à la chirurgie de jour et la Ministre de la Santé Maggie De Block souhaite en tenir compte dans le cadre de la réforme des hôpitaux. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a dressé un état des lieux de cette modalité de soins en Belgique et analysé les conditions qui favoriseraient un glissement de l’hospitalisation ‘classique’ vers la chirurgie de jour. Aujourd’hui déjà, chez nous comme dans les autres pays, la plupart des personnes qui se font opérer de la cataracte peuvent rentrer chez elles le soir-même de l’intervention. Par contre, pour d’autres opérations comme l’ablation de la vésicule biliaire, il y a encore une large marge de progression possible. On observe également, pour beaucoup d’interventions, de très grandes variations entre hôpitaux. Le mode de financement actuel, extrêmement complexe, est assurément le principal obstacle au recours à ce type de chirurgie. C’est pourquoi le KCE recommande d’instaurer un système unique et transparent qui favorise financièrement les hospitalisations de jour.

Lire la suite sur le site du KCE
10/04/2017

Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français

Un accident exposant au sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) (= accident percutané - APC) soit une projection sur une muqueuse (oeil, bouche) ou sur une peau lésée.
Priorité nationale depuis 1998, la surveillance des AES était l’une des priorités du programme national de prévention des infections nosocomiales (Propin) 2009-2013, déclinaison dans les établissements de santé (ES) du Plan stratégique national de prévention des infections associées aux soins 2009-2013.
Sous l’égide du Réseau d'Alerte, d'Investigation et de Surveillance des infections nosocomiales (Raisin) et avec le Groupe d’Étude sur le Risque d’Exposition des Soignants aux agents infectieux (Geres), la surveillance des AES utilise des méthodes harmonisées au niveau national depuis 2002. L’objectif de cette surveillance est de décrire les circonstances précises de survenue des AES pour améliorer leur connaissance et guider les stratégies de prévention. Ce rapport en présente les principaux résultats sur la base des données recueillies en 2015.

rapport_surveillance_accidents_exposition_sang_etablissements_sante_francais_resultats_2015.pdf rapport_surveillance_accidents_exposition_sang_etablissements_sante_francais_resultats_2015.pdf  (1.57 Mo)

10/04/2017

Paris Healthcare Week du 16 au 18 mai 2017

La Paris Healthcare Week n’est pas uniquement un événement business, c’est aussi un événement stratégique, politique et technologique sur la santé de demain. Cette année, nous enregistrons une hausse de 15% des exposants inscrits, nous attendons plus de 800 exposants et un minimum de 30 000 visiteurs ».
28/03/2017

Les 131 services d'urgence belges pourraient être réduits à 4

En Belgique, nous avons 131 services d’urgence qui prennent en charge les blessés graves. Le KCE estime qu’on aurait assez avec 4 à 7 centres hyper spécialisés en traumatologie. Ce serait mieux pour les chances de survie des patients ainsi que pour leur réadaptation ultérieure. La prise en charge des blessés graves dans notre pays n’est pas optimale. Non pas que nous manquions de services d’urgence. Au contraire, il y en a même trop, alors qu’il suffirait de quelques centres très spécialisés, les "Centres majeurs de traumatologie". Telle est la conclusion d’une nouvelle étude du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE).

Lire la suite dans L'Echo
Lire la publication complète du KCE "Vers un système intégré de prise en charge des traumatismes graves"
16/02/2017

Journée européenne des infirmières de salle d'opération du 15 février 2017

À l'occasion de cette journée qui nous est dédiée, les responsables de notre QO (Liège) nous ont offert des viennoiseries et un bon à valoir dans une parfumerie 😉👍👏👌. Cool c'est super et ça fait chaud au Coeur...
Luisa
16/01/2017

Quels sont les examens à (ne pas) réaliser avant une opération ?

Quels sont les examens à (ne pas) réaliser avant une opération ?
Avant une intervention chirurgicale, il est habituel de faire passer au futur opéré toute une batterie d’examens comme des analyses de sang et d’urine, un électrocardiogramme, une radiographie du thorax ou d’autres examens d’imagerie médicale. Ces examens sont censés détecter d’éventuels risques pour la santé du patient pendant ou après l’opération (risque opératoire). Mais ceux que l’on pratique sont-ils véritablement toujours nécessaires, notamment quand le patient ne présente aucun symptôme particulier ? Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mis 15 examens classiques sous la loupe pour voir ceux qui sont (ou pas) à recommander en routine en cas de chirurgie non-urgente (à l’exception de la chirurgie cardiaque ou thoracique). Il a également développé une application pour smartphones et tablettes et PC, qui peut être téléchargée gratuitement via App store (iOS), Google play (Android) ou sur le site http://preop.kce.be
24/12/2016

Collaborations entre hôpitaux : remplacer la concurrence par des collaborations structurelles et une répartition des activités

Dans le cadre de la réforme du paysage hospitalier, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block avait annoncé que les hôpitaux devraient collaborer de manière plus structurelle afin de mieux se répartir les activités et de coordonner les soins. Les formes de collaboration et les structures de gouvernance actuellement prévues dans la loi ne suffisent plus à soutenir ces objectifs. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) propose d’introduire dans la législation trois nouvelles formes de collaboration: le système de soins intégré, le réseau coordonné et l’initiative de collaboration autonome. Dans chacun de ces trois modèles, les hôpitaux participants sont pilotés par un organe de décision commun qui détient, selon le modèle choisi, un pouvoir décisionnel stratégique plus ou moins important. Pour éviter une rupture trop brutale avec la situation actuelle et générer suffisamment d’assise pour la réforme, le KCE propose d’accorder une certaine flexibilité aux hôpitaux en les laissant choisir eux-mêmes les formes de collaboration et les structures de gouvernance les mieux adaptées à leur situation. Ils pourront ainsi progresser à leur propre rythme vers plus de collaboration et d’intégration.

Lire la suite sur le site du KCE
14/12/2016

l'OMS publie "Decontamination and Reprocessing of Medical Devices for Health-care Facilities"