Connectez-vous
AFISO


Suisse - La Clinique de Genolier recherche un(e) TSO ou instrumentiste au bloc opératoire à 100%

Suisse - La Clinique de Genolier recherche un(e) aide de salle d'opération

L'Hôpital Universitaire Erasme recherche des infirmiers (h/f) pour le quartier opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche des infirmiers (m/f) gradués et bacheliers spécialisés pour le bloc opératoire, la stérilisation et l'hôpital de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)

Consultez le Répertoire AFISO 2016




Inscription à la newsletter AFISO. Encodez votre adresse e-mail


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE









Avec le soutien 2016 de

Derniers tweets AFISO Belgium
AFISO Belgium : Réforme AR n°78 - Exercice des professions des soins de santé : début de la révision de la législation https://t.co/FpqFnJAKxj
Samedi 1 Octobre - 10:14
AFISO Belgium : Suisse - La Clinique de Genolier recherche un(e) aide de salle d'opération https://t.co/M9p4MoC1KH https://t.co/qfM4a9pDna
Mercredi 28 Septembre - 10:14
AFISO Belgium : Suisse - La Clinique de Genolier recherche un(e) TSO ou instrumentiste au bloc... https://t.co/fKVvrkknV1 https://t.co/4zoa3IcxEz
Mercredi 28 Septembre - 10:14
AFISO Belgium : Les médecins voudraient des assistants qui reprendraient certaines de leurs tâches https://t.co/GeYvsudvQn
Mardi 27 Septembre - 10:14








Brèves
30/09/2016

Réforme AR n°78 - Exercice des professions des soins de santé : début de la révision de la législation

L’arrêté royal n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l’exercice des professions des soins de santé sera remplacé par un nouveau cadre légal qui redessine le partage des compétences dans le domaine des soins de santé. Le 28 septembre 2016, les concepts de la réforme ont été présentés.
Vous pouvez trouver toutes les informations à ce sujet sur le site www.ar78.be

Nous vous recommandons vivement de lire les informations contenues sur ce site.
26/09/2016

Les médecins voudraient des assistants qui reprendraient certaines de leurs tâches

L'Académie royale de médecine de Belgique (Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België) demande aux autorités de créer de nouvelles professions dans le secteur des soins de santé. Cette institution néerlandophone, dont le pendant francophone porte le même nom, est ainsi partisane de l'arrivée de médecins assistants qui pourraient reprendre certaines des tâches du médecin conventionnel et qui seraient dès lors dotés de davantage de compétences que les infirmier(e)s, lit-on samedi dans Het Belang van Limburg et de Gazet van Antwerpen.
Lire la suite sur Mediplanet.be
06/09/2016

Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) lance une grande enquête auprès des professionnels de santé sur l’utilisation des guides de pratique clinique (ou guidelines).

Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) lance une grande enquête auprès des professionnels de santé sur l’utilisation des guides de pratique clinique (ou guidelines).

Le lien vers l’enquête est le suivant :

- En français https://kce.fgov.be/fr/enquete#.V80ib_l96Uk

Trois participants seront tirés au sort pour gagner, au choix, une Smart Watch ou un repas gastronomique.
L’opinion des infirmièr(e)s servira à améliorer le contenu et le format des futurs guides de pratique clinique, pour en faire des outils fonctionnels pour leur usage quotidien.
31/08/2016

Les infirmières bénéficieront-elles de la reconnaissance de pénibilité en matière de pension ?

Les partenaires sociaux, réunis au sein du Comité national des Pensions (CNP), se sont mis d’accord sur un premier rapport relatif à la reconnaissance de pénibilité en matière de pension, a annoncé le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, évoquant le franchissement d’une «première étape» dans un dossier particulièrement épineux.
Lire la suite dans Sudinfo.be
27/06/2016

Pénurie de médicaments indispensables en anesthésie

Il y a une semaine l’association belge des anesthésistes (APSAR-BSAR) envoyait un courrier à tous les anesthésistes les prévenant d’un risque de pénurie de médicaments anesthésiques dans les hôpitaux belges.
Lire la suite sur Mediplanet
30/05/2016

ANTIBIORÉSISTANCE: CRE, la superbactérie qui inquiète les experts américains

Cette entérobactérie carbapenem-résistante (CRE pour carbapenem-resistant Enterobacteriaceae), qui vit dans le tube digestif, désormais reconnue comme « superbug » par les agences sanitaires américaines, est devenue une cible prioritaire pour les Etats-Unis. L'administration Obama déclenche une « offensive » nationale face à l’émergence croissante des antibiorésistances, assortie de soutiens financiers pour le développement de nouveaux médicaments. Zoom sur la CRE qui, au fil des mutations, est devenue résistante à tous les antibiotiques, y compris de dernière ligne, comme la colistine.
Lire ma suite sur Santé log
11/04/2016

Dispositifs d’assistance ventriculaire gauche dans le traitement de l'insuffisance cardiaque terminale

Chaque année, plus de 10 000 Belges apprennent qu’ils sont en état de décompensation cardiaque. Un certain nombre d’entre eux, en décompensation sévère et évolutive, peuvent entrer en ligne de compte pour une transplantation cardiaque, mais étant donné la pénurie de donneurs, la liste d’attente est très longue. Pendant la période d’attente, il est possible de leur implanter un dispositif d’assistance ventriculaire pour soutenir la fonction de leur cœur. L’INAMI rembourse 50 de ces dispositifs par an. Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a évalué dans quelle mesure il serait coût-efficace de placer aussi ce type d’appareil chez les patients qui n’entrent pas immédiatement en ligne de compte pour une transplantation.
D’un point de vue médical, les dispositifs d’assistance ventriculaire apportent une réelle plus-value car ils améliorent tant la survie que la qualité de vie des patients. Mais leur coût est très élevé en comparaison avec celui du traitement classique. D’un point de vue d’économie de la santé, il n’y a donc pas d’arguments en faveur d’un élargissement de leur remboursement. Lire plus sur le site du KCE ...
20/02/2016

Imprimer en 3D des organes vivants transplantables?

Si l’on en croit les résultats publiés dans Nature Biotechnology, la technologie ITOP, acronyme de Integrated Tissue and Organ Printing System, pourrait bientôt donner un coup de fouet sans précédent à la médecine régénérative. En effet, des scientifiques américains ont réussi à imprimer des tissus et des organes vivants (oreilles, muscles, et os). Créés à la taille adéquate et vascularisés, ils pourraient être transplantés pour remplacer les organes détruits ou défaillants. Les essais pratiqués sur des modèles murins laissent penser que ...
Lire la suite sur Healthcare Executive