Connectez-vous
AFISO

Les Hôpitaux Iris Sud recherchent des infirmiers (h/f) pour le Quartier Opératoire d’Etterbeek-Ixelles et Molière Longchamp et pour la One Day d’Etterbeek-Ixelles

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) Infirmier(ère) bachelier(ère) pour le quartier opératoire (h/f/x)

Clinique Saint-Jean - Emploi vacant d'infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de Chirurgie Cardiaque

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) infirmier(ère) bachelor ou SIAMU pour la salle de réveil

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE
















Brèves
23/05/2021

Communication du ministre Vandenbroucke concernant le report de l'entrée en vigueur (au 1er juillet 2022) de la loi relative à la qualité des pratiques

"J'ai constaté qu'en raison de la crise sanitaire actuelle, tant les professionnels de la santé que mes administrations n'ont pas eu suffisamment de temps pour mettre en pratique les principes de la loi susmentionnée. Bien qu'un report de la date d'entrée en vigueur de la loi qualité soit envisagé, mes services feront le nécessaire pour que, le 1er juillet 2022, cette loi entre en vigueur de manière à ce que les obligations des professionnels de la santé et les droits des patients en vertu de cette loi soient clairs et pour que le soutien technique nécessaire soit fourni."
23/05/2021

La nouvelle loi du 9 mai 2021 sur le Fonds Blouses Blanches a été publiée au Moniteur belge

9 MAI 2021. - Loi visant à modifier la loi du 9 décembre 2019 portant création d'un Fonds blouses blanches, afin d'en affecter les moyens à partir de l'année 2020

Lire la suite sur le site du Moniteur belge
21/05/2021

Énorme bourde en Autriche: un homme amputé… de la mauvaise jambe

Un homme de 82 ans a été amputé de la mauvaise jambe dans un hôpital autrichien, a fait savoir jeudi l'établissement de soins concerné.
La direction de cet hôpital de Freistadt (nord) explique qu'une "erreur tragique" s'est produite à la suite d'un mauvais marquage de la jambe à éliminer. La confusion est apparue au grand jour uniquement lorsque l'on a enlevé les bandages.

Lire la suite sur le site www.rtl.be
17/05/2021

Augmenter le nombre d'infirmiers et infirmières sauve des vies... et permet d'importantes économies

Le personnel infirmier joue un rôle essentiel dans la prestation des soins de santé de qualité. Pourtant dans de nombreux pays comme la Belgique, le nombre d’infirmiers et infirmières par patient n’est pas suffisant tant leurs tâches sont nombreuses. Une étude australienne publiée dans la prestigieuse revue médicale "The Lancet" démontre qu’embaucher plus de personnel infirmier sauve des vies et permet de d’importantes économies à moyen et long terme.

Lire la suite sur www.rtbf.be
16/05/2021

Lettre à des soignants admirables (carte blanche) - Annemie Schaus, rectrice de l'ULB

Annemie Schaus, rectrice de l'ULB, rend hommage au personnel soignant, déplore les salaires dérisoires, la pénibilité de la fonction et le décrochage professionnel. "Il importe donc que les pouvoirs publics refinancent d'urgence les soins de santé", dit-elle.

Vous vous souvenez des applaudissements quotidiens, il y a un an? Aujourd'hui, vous voilà toutes et tous retournés à l'ordinaire de votre profession; le coronavirus est toujours là comme la fatigue, l'épuisement... Mais plus personne ne vous applaudit. En ce 12 mai, on célèbre l'International Nurses Day -- je l'écris en anglais parce qu'en français, on oublie souvent que votre métier, celui des infirmières et des infirmiers, ne s'écrit pas qu'au féminin.

Lire la suite sur www.levif.be
16/05/2021

Reconnaître la pénibilité de la profession infirmière ? "Il est minuit moins une à l’horloge des soins infirmiers !"

Le syndicat Union4U a lancé une pétition pour la reconnaissance de la profession infirmière comme "métier pénible". Son président, Thierry Lothaire, défend l'importance de cette initiative pour la profession.

Lire la suite sur le site de la dh.be
20/04/2021

Enquête formation soins périopératoires pour les responsables de bloc opératoire

Afin de rencontrer au mieux vos attentes, Henallux vous sollicite pour connaitre vos avis respectifs concernant la spécialisation en soins périoperatoires dispensée au sein du département paramédical Henallux.
Cette formation est reconnue et donne accès au titre d'infirmier spécialisé en soins périoperatoires comprend 60 crédits divisé en une partie théorique et une partie clinique, équivalente à minimum 900 heures.
Suite à la pénurie d'infirmiers formés au bloc opératoire , Henallux réfléchit à affiner son offre de formation pour répondre à vos besoins.

Pourriez-vous svp répondre avant le 27 avril 2021 à ce petit questionnaire? Merci de votre collaboration

Le lien vers l'enquête

Ben Hammou Zayna
Responsable de spécialisation en soins périoperatoires
Département paramédical Henallux.
22/03/2021

Contrairement à de nombreux autres pays, la Belgique a décidé de continuer à vacciner avec le vaccin Corona d'AstraZeneca.

Session « Questions-Réponses » pour la presse d’aujourd’hui:
Résumé sur le vaccin AstraZeneca


Au 10 mars 2021, 30 cas d'événements thromboemboliques ont été rapportés sur quelque 5 millions de personnes vaccinées avec le vaccin AstraZeneca dans l'Union européenne. A ce jour, 12 mars 2021, deux cas d’événements thrombo-emboliques ont été rapportés en Belgique.

Pas de lien de cause à effet
Rien n'indique actuellement qu’il y ait un lien causal entre la vaccination par AstraZeneca et la survenue de ces événements thrombo-emboliques, qui ne figurent d’ailleurs pas parmi les effets
secondaires de ce vaccin.

Pas plus de cas dans la population vaccinée que dans la population générale
Le nombre d'événements thromboemboliques chez les personnes vaccinées n'est pas supérieur à celui observé dans la population générale. Rappelons que les événements thrombo-emboliques sont des pathologies fréquentes dans la population, et ce, d’autant plus que l’âge augmente. Ainsi, en Europe, on observe 40 cas d’événements thrombo-emboliques par 100.000 habitants par an chez les jeunes de 18 à 24 ans. Et ce chiffre augmente jusqu’à 2.055 chez les personnes de plus de 80 ans. A ce jour, plus de 150.000 vaccins AstraZeneca ont été administrés en Belgique en 6 semaines. L’incidence d’événements thrombo-emboliques rapportés dans la population vaccinée par AstraZeneca reste donc inférieure à l’incidence dans la population générale.

La position de la Taskforce Vaccination : l’AZ continuera d’être administré
La position de la Taskforce Vaccination belge, comme de l’EMA, est que les avantages du vaccin Astra Zeneca contre la Covid-19 continuent de l'emporter sur ses risques. La Taskforce Vaccination maintient que le vaccin Astra Zeneca est un vaccin sûr et efficace, et ce, pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. Il diminue le risque d’hospitalisation de 94%. Par ailleurs, la société internationale de thrombose et hémostase s’est aussi positionnée sur le nombre de cas limité et recommande de continuer à se faire vacciner avec le vaccin AZ.

Comme la Belgique, de nombreux autres pays ont décidé de poursuivre l'administration de l'AZ, notamment le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, la France, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Grèce.

Suivi des cas rapportés
Derrière chaque chiffre se trouve une personne. Chaque cas d’événement thromboembolique survenu après la vaccination par AstraZeneca est enregistré dans la base de données de l'Agence belge des médicaments (AFMPS) qui, après analyse, le transmet à l'EMA. Chaque cas est pris au sérieux et est analysé scrupuleusement.

Il n'est pas possible de changer de vaccin
Le type de vaccin qu’un citoyen reçoit est fixé à l'avance. Par conséquent, il n’est pas possible de changer le type de vaccin en reportant le rendez-vous. En cas de refus de la vaccination, le citoyen ne recevra plus d’invitation et il ne pourra plus bénéficier de la vaccination dans le cadre de la campagne.

Pour plus d’information, contactez
Christopher Barzal
0474/77.98.70
christopher.barzal@commissariat.fed.be