Connectez-vous
AFISO
Congrès AFISO 2020 : Toutes les informations


Le CHC Montlégia recrute un (m/f) infirmier-chef adjoint pour son bloc opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (m/f) infirmier en chef pour le service de stérilisation

La Clinique Saint-Jean recherche un infirmier (m/f) pour son équipe mobile du Support Team Palliatif

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)

Consultez le Répertoire AFISO 2017


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE
















Brèves
07/11/2019

Brûlures : imprimer directement des cellules de peau sur la plaie

Dans cet essai de phase I, les scientifiques du Wake Forest testent l’impression de cellules de la peau directement sur la brûlure. L’objectif est "militaire" dans un premier temps : apporter cette nouvelle technique de cicatrisation aux soldats américains, à un horizon de 5 ans.

Lire la suite sur www.santelog.com
07/11/2019

Greffe cutanée : de la peau vivante imprimée en 3D prévascularisée

C’est une étape considérable qui vient d’être franchie dans la greffe de peau, par les chercheurs de l’Institut polytechnique Rensselaer (Troy, New York) : celle de l’impression en 3D de peau vivante "prééquipée" de ses vaisseaux sanguins. Cette avancée, documentée dans la revue Tissue Engineering, va permettre d’optimiser la cicatrisation des brûlures ou de larges plaies chroniques comme les escarres par exemple.
23/10/2019

Quel avenir pour les étudiants en soins infirmiers ?

Une opinion d'Inès Demaret, professeure de philosophie, de sociologie et d'éthique depuis plus de 20 ans dans des écoles d"infirmières, à la fois en haute école (Helha) et dans une école d'infirmières brevetées (IESCA) (1).

De plus en plus d’étudiants en soins infirmiers abandonnent leur formation en cours de route ou jettent l’éponge peu après avoir commencé leur carrière. Il est temps de leur apporter notre soutien.

Publié le lundi 21 octobre 2019 à 09h17 - Mis à jour le lundi 21 octobre 2019 à 09h40 sur www.lalibre.be

15/10/2019

Le CHUV (Suisse) se dote d’une Charte qui décrit les comportements attendus de l’ensemble de son personnel

Le CHUV se dote d’une Charte qui vise à revaloriser les compétences relationnelles et le savoir-être de son personnel, inscrivant dans son ADN un changement profond. Depuis le 1er octobre 2019, elle intègre les nouveaux contrats de travail et fera partie des éva- luations annuelles des collaboratrices et collaborateurs.

Lire la suite ici
15/09/2019

Les os artificiels, une révolution thérapeutique

Cela fait plusieurs années que les chercheurs tentent de mettre au point l’os artificiel parfait. Et certains d’entre eux semblent près du but. La société liégeoise Cerhum et la société 3D Side de Louvain-La-Neuve souhaitent mettre sur le marché d’ici quelques semaines l’implant " My bone ". Elles ont imaginé un os synthétique " sur mesure ", parfaitement adapté aux besoins du patient et dont la matière est chimiquement très proche de l’os biologique. Une innovation rendue possible par la technologie d’impression en 3D.

Lire la suite sur www.rtbf.be
04/09/2019

La pratique du sport est-elle compatible avec la pose d'une prothèse artificielle?

La pose de prothèse pour remplacer une articulation usée ou douloureuse est de plus en plus fréquente. Hanche, genou voire épaule ou poignet, les possibilités sont nombreuses. En Belgique, ces opérations se multiplient. Mais quel est leur taux d’efficacité ? Et la vie avec ces prothèses est-elle compatible avec la pratique du sport ?

Lire la suite sur www.rtbf.be
03/09/2019

Aides-soignants : une réforme bâclée ?

A partir du 1er septembre, les aides-soignants voient leur champ d’action élargi. Un arrêté royal est entré en vigueur, qui les autorise à poser cinq actes supplémentaires sur les patients : administrer des gouttes ophtalmiques, mesurer des paramètres comme la tension ou le taux de glycémie, enlever les fécalomes ou encore appliquer des bandages /bas, destinés à prévenir ou traiter des affections veineuses.

Lire la suite sur www.rtbf.be
03/09/2019

Comment briser le silence qui entoure les erreurs médicales ?

C’est un cri d’alarme lancé par le docteur Michel Bafort dans les colonnes du Morgen. Pour le responsable du service obstétrique de l’hôpital AZ Alma d’Eeklo, les erreurs médicales en Belgique entraîneraient plus de décès que les accidents de la route. Il appelle désormais à plus de transparence pour briser le silence autour de ces erreurs.

Lire la suite sur www.rtbf.be