Connectez-vous
AFISO

Le Groupe Santé CHC recherche un(e) infirmièr(e) chef au bloc opératoire de la Clinique CHC Montlégia

La société Hand4Surgery recherche des instrumentistes indépendants (h/f)

L'Hôpital de Jolimont recherche un infirmier bachelier ou breveté (h/f) pour le bloc opératoire

Le CHU UCL Namur - Site Sainte-Elisabeth recrute un infirmier (H/F) de bloc opératoire

L’hôpital de la Citadelle recrute des infirmiers bacheliers, brevetés, spécialisés bloc opératoire (h/f)

Le CHIREC recrute pour le Département infirmier de l'hôpital à Delta : Un(e) Cadre de Proximité pour un Grand Quartier opératoire (24 salles d'opération - plus de 100 ETP)

Les Cliniques universitaires Saint-Luc recrute un (h/f) infirmier pour le quartier opératoire viscéral

Le Centre Hospitalier Régional de la Haute Senne recrute des infirmiers bacheliers (H/F/X) pour le bloc opératoire et d’autres profils

Le Centre Hospitalier Régional Sambre et Meuse engage des (H/F/X) infirmiers bacheliers / brevetés pour plusieurs de ses services sur ses deux sites

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE









17 juillet 2022 - Arrêté royal instaurant un complément de spécialisation - on est concerné.

17 juillet 2022 : Arrêté royal instaurant un complément de spécialisation et modifiant l'arrêté royal du 28 décembre 2011 relatif à l'exécution du plan d'attractivité pour la profession infirmière, dans certains secteurs fédéraux de la santé, en ce qui concerne les primes pour des titres et qualifications professionnels particuliers et les prestations inconfortables et l'arrêté royal du 25 septembre 2014 relatif à l'exécution du plan d'attractivité pour la profession infirmière, dans les soins infirmières à domicile, en ce qui concerne les primes pour des titres et qualifications professionnels particuliers



L'Arrêté Royal du 17 juillet 2022 nous octroyant une prime en tant qu'infirmier.ère spécialisé.e en soins périoipératoires a été publié ce jeudi 28 juillet au Moniteur belge.

L'AFISO, dès les premières rumeurs - défavorables à notre spécialité - avait réagi officiellement auprès de l'UGIB mais avait surtout interpellé tous les partis politiques démocratiques, pour argumenter sur le bien-fondé d'être reconnus comme nos autres collègues et sur la nécessité de bénéficier de cette prime légitime et avait rencontré en particulier le président du MR, Georges-Louis Bouchez.

Nous en sommes récompensés.

Ci-dessous, quelques extraits de l'arrêté royal. Vous vous réferrerez au texte officiel et surtout à la complexité du language juridique et aux modalités appliquées par votre employeur.

Article 1er. § 1.

A partir du 1er janvier 2022, les infirmiers agréés comme étant autorisés à se prévaloir d'une qualification professionnelle particulière d'infirmier ayant une expertise particulière ou étant autorisés à porter un titre professionnel particulier, ... et pour autant que ces infirmiers sont effectivement employés à l'hôpital, dans un service agréé, dans une fonction agréée ou dans un programme de soins agréé qui prévoit cette spécialisation, ou, en ce qui concerne le titre professionnel particulier en soins péri-opératoires pour autant que ces infirmiers sont effectivement employés en consultation préopératoire, au quartier opératoire, en salle de réveil ou en chirurgie ambulatoire, ou dans un service hautement spécialisé pour les interventions invasives, diagnostiques et thérapeutiques de l'hôpital, ou,...

... ont droit à un complément de spécialisation à condition qu'ils sont rémunérés selon le nouveau modèle salarial pour les services fédéraux des soins de santé, tel que visé dans la `convention collective du travail du 31 mars 2021 concernant l'introduction complète d'un nouveau modèle salarial pour les services fédéraux des soins de santé : IFIC' et dans les protocoles d'accords du 24 juin 2021, 5 octobre 2021, 24 février 2022 et 2 juin 2022 approuvés en Comité A.

Art. 2. § 1.

Ce complément de spécialisation s'élève à 2.500 euros bruts par an pour un infirmier agréé par l'autorité compétente pour un titre professionnel particulier.

Art. 3. § 1er et § 2

§ 1 : Le complément de spécialisation est versé annuellement en septembre par l'employeur aux infirmiers agréés concernés.

§ 2 : il est versé au prorata de leur temps de travail et du nombre de mois travaillés ou assimilés pendant la période de référence allant du 1er septembre de l'année précédente au 31 août de l'année en cours.
En dérogation à l'alinéa précédent, le complément de spécialisation en 2022 est versé au prorata de leur temps de travail et du nombre de mois travaillés ou assimilés pendant la période de référence allant du 1er janvier 2022 au 31 août 2022 et au prorata du nombre de mois de cette période de référence dérogatoire (8/12ième).

Lire la suite dans le fichier attaché


Lu 497 fois