Connectez-vous
AFISO

L’institut Jules Bordet engage infirmier (m/f) bachelier pour le quartier opératoire

La Clinique CHC Montlégia (Liège) recherche un (m/f) infirmier-chef pour son bloc opératoire

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) Infirmier(ère) bachelier(ère) pour le quartier opératoire (h/f/x)

Clinique Saint-Jean - Emploi vacant d'infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de Chirurgie Cardiaque

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) infirmier(ère) bachelor ou SIAMU pour la salle de réveil

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier (H/F) pour le service de stérilisation centrale

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










CSS 8573 : Recommandations pour la prévention des infections post-opératoires au sein du quartier opératoire (Update 07/2014)



La maîtrise du risque infectieux au bloc opératoire est un enjeu important de santé publique. En Belgique, les normes en vigueur auxquelles les hôpitaux et leurs services (dont le quartier opératoire) doivent se conformer ne sont plus adaptées aux besoins actuels. Une récente enquête nationale de terrain a montré une variabilité importante entre hôpitaux au niveau des réglementations de l’organisation des quartiers opératoires et des pratiques d’hygiène qui y sont appliquées. Trois types d’intervenants sont concernés par la prévention des infections du site opératoire (iso): l’opéré, le personnel au sens large et l’environnement opératoire. Vu le caractère multifactoriel et les taux bas de ces iso, il est compréhensible que dans un grand nombre de recommandations publiées, le niveau d’évidence scientifique soit faible. Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a donc décidé d’actualiser les recommandations en matière de prévention des iso et de baser son évaluation des différentes mesures selon quatre niveaux de valeur en fonction des preuves fournies dans la littérature (“evidence based”). Le domaine d’application de ces recommandations couvre l’activité chirurgicale dans son ensemble (quartier opératoire, hôpital chirurgical de jour, salle de technique interventionnelle, chirurgie obstétricale). Compte tenu de la complexité du travail, il a été choisi de traiter séparément les aspects architecturaux et structurels, d’une part et la gestion des facteurs de risque d’infection du site opératoire chez le patient (depuis la période préopératoire jusqu’à la fin de l’intervention), la circulation des personnes et du matériel au sein du quartier opératoire et l’entretien ménager, d’autre part. Pour chacune des thématiques abordées, le texte a été élaboré selon une structure commune reprenant: les problèmes les plus fréquemment rencontrés, des mesures de préventions classiques et leur degré respectif de gradation, les zones d’incertitude et le degré de priorité de mise en oeuvre des mesures. Afin d’objectiver et de vérifier sur le terrain le respect des recommandations, des indicateurs structurels, organisationnels et des indicateurs de procédures sont proposés.

Téléchargez les en ouvrant le fichier pdf ci-dessous.

Lu 766 fois

Dans la même rubrique :
1 2