Connectez-vous
AFISO




Le Centre Hospitalier de Luxembourg recrute un ATM de chirurgie / infirmier de bloc opératoire (m/f)

La Clinique CHC Montlégia de Liège recherche un (m/f/x) infirmier chef adjoint pour son bloc opératoire

La Clinique CHC Montlégia recherche un (m/f) infirmier en chef pour le service de radiologie et cardiologie interventionnelle

Randstad Interim recherche des (h/f) infimiers de bloc opératoire pour la région de Verviers/Heusy, la région de Namur, la région de Liège et la région de Huy

Depuis 2008 Surgical-help recrute des infirmier(e)s instrumentistes et/ou assistant(e)s opératoires, circulant(e)s et réveil; sous le statut d’indépendant (complémentaire)

MVH Nurse Support recrute des infirmier/es circulant/es et/ou instrumentistes indépendant/es complémentaires

Un Hôpital Universitaire Bruxellois recherche un Coordinateur freelance/indépendant (h/f) pour le quartier opératoire

Un hôpital Universitaire de renommée sur la région de Namur recherche un infirmier en chef pour son service des urgences (m/f)

Un Hôpital Universitaire Bruxellois recherche un Coordinateur (h/f) quartier opératoire

Un Hôpital Universitaire, situé à Bruxelles, recherche un(e) infirmier(e) en chef(fe) pour la salle de réveil

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (f/h/x) infirmier de salle de réveil

La Clinique St-Pierre d'Ottignies recrute une (h/f) infirmière circulante et instrumentiste pour le Quartier opératoire - Viscérale

La société Hand4Surgery recherche des instrumentistes indépendants (h/f)


Pour recevoir la newsletter

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE









CSS 9299 : Recommandations concernant l’utilisation du mélange de protoxyde d’azote (N2O) à maximum 50 % et d’oxygène pour une sédation minimale réalisée dans et dehors des institutions de soins



En date du 02 juillet 2015, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a reçu une demande d'avis du cabinet de Madame la Ministre Maggie de Block, Ministre fédérale de la Santé publique concernant « les exigences sanitaires, de qualité et de sécurité minimales dans le cadre de l’utilisation de mélanges oxygène-gaz hilarant, tant dans le contexte de l’institution hospitalière (dans et en dehors du quartier opératoire) qu’à l’extérieur de l’institution de soins (comme p.ex., un cabinet dentaire extrahospitalier, un centre de planning familial, etc.). L’avis du CSS peut entre-autres concerner les mesures protectrices pour le patient mais également celles pour les prestataires/dispensateurs qui administrent le produit et les équipements/appareillages indispensables » (traduction libre, version originale cf. annexe 1).
Il s’agit plus exactement de la partie d’une demande conjointe adressée le 20 juin 2015 au Conseil supérieur des médecins spécialistes et généralistes (CSMSMG) par l’intermédiaire du Dr D. Cuypers.

Le premier paragraphe de ce courrier destiné au CSMSMG consiste en une demande (avis ponctuel) quant aux compétences des prestataires de soins (autres que médecins) pour l’utilisation/administration /application de ce produit et au sujet des connaissances, expertises, formations, qualification et encadrement indispensables pour ce faire ; demande dans laquelle il est expressément demandé de prendre les initiatives nécessaires afin de s’accorder avec le CSS.

La démarche d’élaboration d’une réponse à Mme la Ministre a donc été réalisée en totale collaboration avec le CSMSMG par l’intermédiaire du Dr P. Waterbley et de certains experts du groupe également actifs au sein du CSMSMG ainsi qu’avec la Direction générale « Soins de santé » (DG SS) du Service public fédéral (SPF) « Santé publique Sécurité de la chaîne Alimentaire et Environnement » par l’intermédiaire de Mr M. Lardennois.

En réponse à la sollicitation adressée au CSS, les cliniciens et experts de terrain conviés à l’élaboration de cet avis ont considéré qu’il est indispensable de délivrer au Cabinet de Madame la Ministre des recommandations concernant les domaines d’application (et les contre-indications), la protection des utilisateurs du système, la protection de l’environnement (gaz à effet de serre), la qualification et formation des utilisateurs du système et en matière de surveillance (monitoring-enregistrement).

Téléchargez la recommandation ci-dessous

Lu 346 fois