Connectez-vous
AFISO
Congrès AFISO 2024


Un Hôpital Universitaire Bruxellois recherche un Coordinateur freelance/indépendant (h/f) pour le quartier opératoire

Un Hôpital Universitaire Bruxellois recherche un Coordinateur (h/f) quartier opératoire

Un Hôpital Universitaire, situé à Bruxelles, recherche un(e) infirmier(e) en chef(fe) pour la salle de réveil

Le CHC Groupe Santé (Liège) recrute des (m/f) infirmier(e)s instrumentistes en chirurgie abdominale pour ses différents sites

La Clinique CHC Montlegia recrute un(e) infirmièr(e) de bloc opératoire

La Clinique CHC Montlegia recrute un(e) infirmièr(e) de salle de réveil

Les Hôpitaux IRIS Sud recherchent un Infirmier pour le Quartier Opératoire (h/f/x)

L'Institut Jules Bordet recrute un infirmier en chef (h/f/x) pour le quartier opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (f/h/x) infirmier de bloc opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (f/h/x) infirmier de salle de réveil

Vivalia (Arlon – Bastogne – Libramont – Marche) recherche des infirmiers / infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires (M/F) pour ses blocs opératoires

La société Richard Wolf recherche un (H/F) délégué endoscopie humaine pour la région Brabant / Hainaut

La Clinique St-Pierre d'Ottignies recrute une (h/f) infirmière circulante et instrumentiste pour le Quartier opératoire - Neurochirurgie

La Clinique St-Pierre d'Ottignies recrute une (h/f) infirmière circulante et instrumentiste pour le Quartier opératoire - Viscérale

La société Hand4Surgery recherche des instrumentistes indépendants (h/f)


Pour recevoir la newsletter

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE









Lu dans 'Vers l'Avenir' - Edition Namur du 21/04/2007 - page 26



Les infirmiers en revendications

Une journée d'étude et de réflexion sur fond de revendications. Les infirmiers de salle d'op parlent de leur statut, leurs problèmes, leurs relations au travail...

L'ASSOCIATION francophone des infirmiers de salle d'opération (AFISO) organise aujourd'hui samedi son congrès annuel. L'événement doit rassembler quelque 350 professionnels au Charleroi espace meeting européen (CEME). C'est pour eux l'occasion d'exprimer des revendications.

Au mois de mars dernier, la Ville avait déjà été choisie par le monde infirmier comme caisse de résonance pour une grande manifestation à Charleroi Expo.

L'AFISO avait déjà répondu à l'appel. Son congrès vient comme un prolongement. La ministre communautaire de la Santé Catherine Fonck (cdH) a annoncé sa participation. Les organisateurs comptent aussi sur la présence du ministre fédéral de la Santé Rudy Demotte (PS).

Au coeur du débat : la reconnaissance du titre d'infirmier de salle d'opération, les questions liées à l'instrumentalisation et l'assistance opératoire, les relations au travail.

Comme l'explique le vice président de l'AFISO Olivier Darquennes : " Un arrêté royal vient de légaliser le titre professionnel dans trois fonctions distinctes. Il est prévu d'expliquer à nos membres tout le travail de l'association pour obtenir sa reconnaissance. Nous allons leur dire également qu'ils n'en bénéficieront de façon effective que dans deux ou trois ans. Il y a encore tout un parcours administratif à mener ".

Une deuxième chose sera de le valoriser auprès des directions d'hôpitaux. Cette revendication s'inscrit dans le cadre de l'agrément des institutions. Pour en parler, l'AFISO a convié un inspecteur de la Région wallonne à venir en expliquer la procédure. " Celle-ci s'articule autour de trois critères de qualité, observe Olivier Darquennes. L'évaluation porte sur la qualité du personnel, mais aussi sur celle de l'organisation et enfin du fonctionnement et des structures. Ces trois éléments déterminent l'attribution de l'agrément ".

Après une assemblée générale du personnel, les participants auront le choix entre trois ateliers. Le premier aborde le rôle et le devoir des infirmiers dans les salles de réveil, une problématique spécifique. Dans un autre débat, l'AFISO invite ses membres à aller poser leurs questions sur le nouveau titre professionnel.

Enfin, on parlera d'éthique avec un philosophe. Qu'en est-il des relations au bloc opératoire ? Comment gérer les conflits entre infirmiers et médecins ? Quels cas de figure ? Autant de questions passionnantes pour une journée qui s'annonce riche en enseignements.

D.A.

Vers L'Avenir - Namur, 21/04/2007, page 26

Lu 7396 fois