Connectez-vous
AFISO
Congrès AFISO 2024


Le CHC Groupe Santé (Liège) recrute des (m/f) infirmier(e)s instrumentistes en chirurgie abdominale pour ses différents sites

La Clinique CHC Montlegia recrute un(e) infirmièr(e) de bloc opératoire

La Clinique CHC Montlegia recrute un(e) infirmièr(e) de salle de réveil

Les Hôpitaux IRIS Sud recherchent un Infirmier pour le Quartier Opératoire (h/f/x)

L'Institut Jules Bordet recrute un infirmier en chef (h/f/x) pour le quartier opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (f/h/x) infirmier de bloc opératoire

La Clinique Saint-Luc de Bouge recherche un (f/h/x) infirmier de salle de réveil

Vivalia (Arlon – Bastogne – Libramont – Marche) recherche des infirmiers / infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires (M/F) pour ses blocs opératoires

La société Richard Wolf recherche un (H/F) délégué endoscopie humaine pour la région Brabant / Hainaut

La Clinique St-Pierre d'Ottignies recrute une (h/f) infirmière circulante et instrumentiste pour le Quartier opératoire - Neurochirurgie

La Clinique St-Pierre d'Ottignies recrute une (h/f) infirmière circulante et instrumentiste pour le Quartier opératoire - Viscérale

La société Hand4Surgery recherche des instrumentistes indépendants (h/f)


Pour recevoir la newsletter

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE









Programme du congrès 2023

Le programme du congrès AFISO du 25 mars 2023 est susceptible d'être modifié selon la disponibilité des orateurs ou leur état de santé.
* Ce programme est officiel et sera complété dans les jours à venir après confirmation de certains orateurs.
* Les sessions durent une heure et demie, sont reconnues par l'EORNA comme sessions de formation permanente et valent chacune 1,5 CH (crédit d'heure). Un certificat reprenant les différents sujets vous sera envoyé après le congrès.



07h30 : Accueil, inscriptions.


08h30 : Discours d'ouverture

Programme du congrès 2023
Mot de bienvenue
Myriam Pietroons
Présidente AFISO
Infirmière en chef du bloc opératoire et coordinatrice bloc opératoire, hôpital de jour et stérilisation
Clinique St-Luc, 5004 Bouge

09h00 - 10h30 : Session 1 plénière : Donnons ou redonnons du sens à notre travail

Eloise Mathèwe à gauche - Simon Goossens au centre - Christine Robin à droite
Eloise Mathèwe à gauche - Simon Goossens au centre - Christine Robin à droite
La salle d’op, une évidence pour moi - Eloise Mathèwe, infirmière en formation 5ème année en soins périopératoires
Il n’y avait pas de doute possible pour moi, la salle d’opération était une évidence. Le travail varié ainsi que la relation avec le patient ont été pour moi le déclencheur de cette envie. J’aime avoir un but et donner un sens à ce que je fais. Pour moi plus que jamais, la salle d’opération est l’endroit où le patient est au cœur de nos priorités. L’intégrité et le travail d’équipe sont plus que nécessaires au bon déroulement de l’intervention. La relation au patient est également différente que dans les étages, on doit établir avec lui une relation de confiance en un minimum de temps. Peu de gens comprennent pourquoi je me suis orientée vers le bloc opératoire, en pensant que l’infirmière n’a que peu de rôle à jouer en salle d’opération. Il n’en n’est rien, c’est un endroit où chaque personne à un rôle précis et important à jouer pour notre patient.

J'y suis, j'y reste - Simon Goossens – infirmier périopératoire en chirurgie cardio vasculaire thoracique - HUB Erasme - 1070 Anderlecht
Infirmier depuis deux ans et demi au sein du grand quartier de l’hôpital Erasme, peut-on encore parler d’un nouvel engagé ? Formé depuis un an et demi, voici venu le temps de partager mon expérience. D’étudiant infirmier à nouvel engagé et de nouvel engagé à membre à part entière d’une équipe, je vais revenir sur mon parcours, mes choix, ma spécialisation, mon ressenti ainsi que sur l’accompagnement et la formation du nouvel engagé infirmier en chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique. Ce retour d’expérience pourra faire écho auprès de n’importe qui, qu’il ou elle soit en début, milieu ou fin de carrière.

Mon voyage fascinant au cœur du bloc opératoire !! - Christine Robin Infirmière chef bloc opératoire en liberté !! Past présidente SIGOP-SIDOPS (Soins domaine opératoire Suisse) durant 32 ans, actuellement membre d’honneur et consultante - Représentante EORNA depuis 1992 et encore en fonction
Un périple de 45 ans a travers les Soins Infirmiers !
Anecdotes, souvenirs, expériences, leçons de vie.
Défis, péripéties.
Vie exaltante, trépidante, stressante, remplie d’émotions
De convictions, de motivation et de passion.
Un parcours professionnel aux multiples facettes où l’humain et ses valeurs fondamentales, ont toujours été ma priorité. Le but de mon récit est de vous insuffler une énergie positive en capitalisant les forces et compétences de chacun.e afin que la magie des soins perdurent au bloc opératoire et donnent ou redonnent un Sens à notre profession !

10h30 - 11h00 : Pause-santé et visite des stands


11h00 - 12h30 : Session 2 : Orthopédie


Les traumas de la face

Programme du congrès 2023
Dr Paul Grobet - Docteur en médecine, dentiste, assistant en stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, ULiège

Nouveautés dans la prise en charge chirurgicales des métastases osseuses

Programme du congrès 2023
Dr Bilal Kapanci - Résident en Chirurgie Orthopédique - Traumatologie, Clinique des Tumeurs Conjonctives et Osseuses - Institut Jules Bordet - 1070 Anderlecht
Avec l’augmentation du nombre de cancers et l’amélioration de la survie chez le patient oncologique, l’incidence et la prévalence des métastases osseuses sont en constante augmentation. Leur prise en charge est la plupart du temps médicale (chimiothérapie, radiothérapie) mais parfois une prise en charge chirurgicale est nécessaire pour prévenir ou traiter une fracture. Le but de la chirurgie est de diminuer les douleurs du patient et de maintenir voire améliorer la fonction. Cette présentation a pour but de présenter les nouvelles techniques moins invasives ou utilisant de nouveaux matériaux qui ont vu le jour récemment.

Une urgence en chirurgie de la main : la macro-replantation

Programme du congrès 2023
Docteur Romain Carlat, assistant en 4eme année de chirurgie orthopédique - SOS Main - CHR Namur - 5000 Namur

Un patient de 25 ans se présente aux urgences suite à une amputation du 1/3 proximal de l’avant-bras droit par une machine agricole. Aux urgences, l’hémostase est réalisée via un pansement occlusif. Prise en charge du patient au bloc opératoire par une équipe expérimentée. Il est primordial de réaliser une prise en charge rapide, efficace et pluridisciplinaire (chirurgien, anesthésiste, radiologue, infirmier, ...). Il est essentiel d’avertir l’anesthésiste et l’infirmière pour prévenir l’anémie et commander des poches de sang. Les suites opératoires doivent également être réalisés dans un service habitué. Il faut monitorer le membre du patient de façon régulière. Le soutien psychologique est indispensable pour nos patients. En effet ce sont souvent des patients choqués et très angoissés. Il faut toujours garder en tête que rien n’est gagné d’avance.

11h00 - 12h30 : Session 3 : Management


Être ou ne plus être les « petites mains » du chirurgien. Ambivalences de la construction d’une technicité non-médicale chez les infirmières de bloc opératoire

Programme du congrès 2023
Nicolas El Haïk-Wagner
Diplômé de Sciences Po Paris et de l’Université de Colombie Britannique (Vancouver, Canada), Nicolas El Haïk-Wagner est doctorant en sociologie au Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris), dans le cadre la Chaire de Philosophie à l'Hôpital (GHU Paris psychiatrie et neurosciences) et de la Chaire d'innovation du bloc opératoire augmenté de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Aux croisées de la sociologie des groupes professionnels et de la psychodynamique du travail, sa thèse s’intéresse aux transformations contemporaines de l’activité opératoire, dans le contexte des CHU publics français. Il est responsable des enseignements de sociologie et d'éthique à l'école Ibode/Iade de l’AP-HP.
Laboratoire Formation et apprentissages professionnels (EA 7529), Conservatoire National des Arts et Métiers. 292 Rue Saint-Martin, 75003 Paris


Segment hyperspécialisé de la profession infirmière, récemment universitarisé en France, les infirmières de bloc opératoire (Ibode) n’en restent pas moins méconnues. Elles font les frais de représentations collectives dévalorisantes et apparaissent loin de disposer du même prestige que leurs collègues infirmiers anesthésistes (Iade). A l’aune d’un terrain d’étude en cours sur les transformations de l’activité opératoire au sein de deux blocs opératoires de CHU franciliens (hépatobiliaire adulte et viscéral pédiatrique), nous interrogerons ici les ambivalences de la construction identitaire chez les Ibode. Nous montrerons que sécurité et technicité sont au cœur du « vrai boulot » de l’Ibode et sont vecteurs, dans le quotidien de la salle d’intervention chirurgicale, d’une autorité morale autant que d’une sphère d’intervention propre pour les soignantes. Si, comme les autres spécialisations infirmières, la profession revendique son autonomie et si l’exercice d’instrumentation constitue celui source du plus grand prestige, ils restent marqués par une domination genrée historique du chirurgien, dont la figure tutélaire constitue une forme d’horizon indépassable pour les infirmières, prises en étau entre une relation de service rapidement asservissante et un inévitable travail émotionnel. Le travail d’articulation et de traduction intrinsèque à la position de circulante, consécration de leur « indispensabilité » et possible vecteur de leur émancipation, reste quant à lui frappé d’une caractérisation de « sale boulot ». Ce faisant, ces ambivalences entre « vrai boulot » et « sale boulot » illustrent la difficile construction d’une technicité non-médicale chez les Ibode et les tensions entre division morale du travail et évaluation interne de son engagement dans l’activité intrinsèques à la négociation de l’identité professionnelle.



Et si on invitait des singes, des girafes et des chacals dans nos blocs opératoires ?

Programme du congrès 2023
Françoise Delsa - Infirmière en soins périopératoires - Cadre de bloc - CUB Hôpital Erasme - 1070 Anderlecht

La communication non violente, la pleine conscience ou encore la méditation sont devenues populaires ces dernières années. Ces concepts offrent de nouvelles compétences managériales telles que l'authenticité, la reconnaissance des émotions et la capacité à lâcher prise. Cependant, s'agit-il d'une méthode durable ou sera-t-elle bientôt balayée par un autre modèle plus innovant ? En tant qu'infirmières de bloc opératoire, nous avons des standards élevés, tels que la rigueur scientifique, la qualité des soins et la formation permanente pour n'en citer que quelques-uns. Néanmoins, dans le monde de la pleine conscience, nous avons trouvé et expérimenté de nombreux outils et conseils que nous aimerions partager avec vous. Cela vous permettra d'avoir une pratique quotidienne plus détendue et vous deviendrez ainsi plus serein et plus efficace. De manière interactive, nous développons les moyens de s'accorder du temps de qualité même lors d'une journée trépidante. Nous évoquerons deux petites phrases qui peuvent vous aider à faire le tri rapidement et efficacement, c'est ce que l'on appelle la gestion des singes. Spécifiquement dans le domaine de la communication, nous revenons sur comment donner et recevoir du feedback, surtout du feedback négatif, comment parler comme une girafe en choisissant des mots qui peuvent construire une relation au lieu de la détruire. Nous explorons comment éviter les pièges et les morsures du chacal. Nous présenterons une technique en 5 étapes, qui est rapide et efficace. Cette technique vous permettra de prendre des décisions justes. Enfin, nous terminons par 3 phrases magiques à utiliser sans modération en cas de crise. Notre objectif est de partager des outils et des techniques inspirantes qui ont fait leurs preuves et de donner à chaque manager de bloc opératoire les clés pour atteindre un bien-être et un épanouissement personnel encore plus profond au travail. « Je soigne comme je suis ».
Au plaisir de vous voir nombreux.

11h00 - 12h30 : Session 4 : Chirurgie vasculaire


Lipoedème : du diagnostic au traitement

Programme du congrès 2023
Dr Liesbeth Vandermeeren - Chirurgien Plastique - Lymphologue
www.lymphology.be
Le lipoedème est resté peu connu pendant longtemps. Les patientes souffrantes de cette maladie, ont trop longtemps entendu que "la maladie des jambes en potteau" ne se traîte pas, qu’il fallait vivre avec et surtout perdre du poids. On commence de mieux en mieux à comprendre l’origine de la maladie. Il n’existe par contre, pas encore de cure définitive, qui fait que cette maladie se soigne mais ne se guérit pas.
J’aimerais vous informer sur les moyens de diagnostic (cliniques et techniques), la pathophysiologie de la maladie ainsi que les propositions de traitement des symptômes (conservateur et chirurgical) qui existent à ce moment.




La chirurgie endovasculaire en 2023

Programme du congrès 2023
Dr. Tannouri Fadi, MD, PHU - Directeur de clinique - Clinique de radiologie interventionelle - Service de Radiologie - HUB Erasme - 1070 Bruxelles
La prévalence et le coût de la pathologie artérielle périphérique incluant les sténoses, les occlusions et les anévrysmes devraient augmenter avec le vieillissement de la population et l'influence continue du tabagisme et du diabète. Les traitements englobent des mesures visant à réduire le risque cardiovasculaire et à préserver la viabilité des membres. La revascularisation avec un pontage chirurgical ou une intervention endovasculaire demeure une pierre angulaire du traitement.
Cette prise en charge a connu un vaste changement de paradigme au cours des dernières décennies au profit d'un traitement mini-invasif comme stratégie de première intention. Ceci est lié au développement constant de nouveaux dispositifs, matériaux et stratégies d'accès dédiées. Des lésions plus complexes peuvent être gérées notamment l’occlusion totale chronique. Des données adéquates de niveau I pour guider les décisions concernant les stratégies optimales du traitement, en particulier chez les patients qui sont candidats à la fois aux approches ouvertes et percutanées, font actuellement défaut. Les essais contrôlés randomisés en cours visent à résoudre l'équilibre clinique.
Le but de cette présentation est de couvrir à la fois les dernières évolutions techniques de cette discipline ainsi que les données les plus récentes des avancées scientifiques et des innovations technologiques du secteur.

12h30 - 13h45 : Walking Dinner et visite des stands


Suite du programme


Lu 2270 fois

Dans la même rubrique :