Connectez-vous
AFISO

L’institut Jules Bordet engage infirmier (m/f) bachelier pour le quartier opératoire

La Clinique CHC Montlégia (Liège) recherche un (m/f) infirmier-chef pour son bloc opératoire

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) Infirmier(ère) bachelier(ère) pour le quartier opératoire (h/f/x)

Clinique Saint-Jean - Emploi vacant d'infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de Chirurgie Cardiaque

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) infirmier(ère) bachelor ou SIAMU pour la salle de réveil

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier (H/F) pour le service de stérilisation centrale

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










COVID-19 : Préparation d'un prochain flux probable ("la deuxième vague") et redémarrage progressif des activités non COVID-19 à l'hôpital



Nous constatons que les hôpitaux continuent à prendre en charge la "première vague" de patients COVID-19 et que tant le nombre total de patients hospitalisés que le nombre de patients en soins intensifs et sous ventilation diminuent lentement mais sûrement. Dans le même temps, nous devons rester au plus haut niveau de préparation, en tenant compte de la possibilité de nouvelles vagues d’épidémie et d'afflux de patients atteints de COVID, de la pression accrue due à des soins trop longtemps retardés par les patients, des pénuries de personnel pour cause de maladie, etc.
Dans notre lettre du 24/04/2020, nous avons noté que, parallèlement à la poursuite de la prise en charge de la "première vague" de patients qui peuvent lentement quitter nos hôpitaux, deux défis étroitement liés requièrent actuellement notre attention :
1) La préparation d'un prochain flux probable ("la deuxième vague") ;
2) Le redémarrage progressif des activités non COVID-19 à l'hôpital.
Par la présente lettre, nous souhaitons apporter des compléments et des précisions sur ces deux points. Toutefois, dans un souci de lisibilité, nous reprenons les éléments de la communication précédente afin de proposer un cadre complet et cohérent.

Lire la suite dans le fichier attaché

Lu 134 fois