Connectez-vous
AFISO

L’institut Jules Bordet engage infirmier (m/f) bachelier pour le quartier opératoire

La Clinique CHC Montlégia (Liège) recherche un (m/f) infirmier-chef pour son bloc opératoire

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) Infirmier(ère) bachelier(ère) pour le quartier opératoire (h/f/x)

Clinique Saint-Jean - Emploi vacant d'infirmier instrumentiste (m/f) pour le service de Chirurgie Cardiaque

Le CHU Saint-Pierre (Bruxelles) engage un(e) infirmier(ère) bachelor ou SIAMU pour la salle de réveil

L’Hôpital Erasme recherche un infirmier (H/F) pour le service de stérilisation centrale

La Klinik St Josef (Saint-Vith) engage infirmiers et sages-femmes

La Clinique Saint-Luc (Bouge) recherche (h/f) des infirmiers spécialisés en soins péri-opératoires bloc op / hospi de jour chirurgical

Une assurance professionnelle avantageuse pour les membres (plus de 50 % de réduction)


Pour recevoir la newsletter


LIEN DIRECT VERS LE SITE DE L'EORNA



RECHERCHE










COVID-19 : Tout travailleur d’un secteur crucial bénéficiera d’une compensation financière pour un maximum de 120 heures supplémentaires, prestées entre le 1er avril et le 30 juin.



Communiqué de presse

120 heures supplémentaires prestées dans les
secteurs cruciaux exemptées de cotisations sociales



BRUXELLES, le 27/04/2020.- Bon nombre de travailleurs dans les secteurs cruciaux enchaînent les heures supplémentaires en raison de la crise corona. Ils peuvent désormais s’attendre à un supplément de salaire net pour maximum 120 de leurs heures supplémentaires. Il s’agit d’une dispense spéciale, qui sera d’application pendant une période de trois mois, font ainsi savoir le ministre des Finances, Alexander De Croo, la ministre des Affaires sociales Maggie De Block (Open Vld) et la ministre de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V)

Tout travailleur d’un secteur crucial bénéficiera d’une compensation financière pour un maximum de 120 heures supplémentaires, prestées entre le 1er avril et le 30 juin. L’employeur ne devra pas payer de cotisations sociales sur ces heures supplémentaires. L’exonération fiscale suivra prochainement. Ce dispositif est le fruit d’une initiative conjointe des ministres compétents : Maggie De Block, Nathalie Muylle et Alexander De Croo.

Lire la suite dans le fichier attaché

Lu 70 fois